Perepiscopus

L’évêque de Metz s’oppose à la transformation des cours de religion en enseignement interreligieux

Commentaires (10)
  1. DOBROVOLSKY dit :

    Je soutiens l’évêque de Metz qui a beaucoup de courage de s’opposer à cette transformation des cours de religion en enseignement interreligieux.
    Il a parfaitement raison et si d’autres confessions veulent s’inscrire dans des cours de catéchisme catholique, ils le peuvent très bien.

  2. Antoine de Lisbonne dit :

    Bravo !

  3. Chantal Rubel dit :

    L’évêque de Metz est courageux et a parfaitement raison, la réforme proposée va à l’encontre du Concordat ! Ex-“prof de religion”( catholique)dans le primaire, dans le Bas-Rhin , j ‘aurais refusé de présenter d’une façon simpliste et iréniste l’islam !!! Car ,ne rêvons pas, ce sera un plaidoyer pour “la religion d’amour , de tolérance et de paix” (opinion largement répandue chez ceux qui ne connaissent pas le Coran ,les hadits et la vie du “prophète” ) Par contre ,nous parlions beaucoup des Juifs,”nos frères aînés dans la foi “. Espérons que notre évêque ,Mgr Luc Ravel,- -dont la devise épiscopale est : “Que votre oui soit oui,que votre non soit non” – aura ce même courage.

    1. Eve dit :

      C’est quoi “un prof ” ?

      1. Chantal Rubel dit :

        Dans le Bas-Rhin(département concordataire,tout comme le Haut-Rhin et la Moselle),une heure par semaine est assurée par un professeur dûment formé pour faire découvrir la foi catholique. Et certains élèves finissent par demander le baptême !

  4. Michel Adriaensen dit :

    Bravo et enfin qlq de courageux qui ne se laisse pas enfumer par le “modernisme”,

  5. Bayard dit :

    « le vrai dialogue ne peut se construire que si chacun est bien formé dans sa propre tradition”. Tout le problème est là. Le catéchisme est moribond, et on veut envoyer dans l’arène interreligieuse, des enfants qui ignorent tout de la foi et du christianisme… Les craintes de Mgr Lagleize sont parfaitement justifiées, et témoignent de sa bienveillante lucidité.

  6. Hervé Soulié dit :

    Courageux veto de Mgr Lagleize.

  7. Louise dit :

    Ne pas abandonner l’éducation spécifique de la religion catholique dans l’enseignement catholique.
    Ce projet pourrait venir “en complément” , l’étude des autres religions fédérée avec les chrétiens seraient un plus.
    Encore faut-il trouver les “bons enseignants”…..ceux qui ne politisent pas l’enseignement des cultes.

  8. Dussol Francesco dit :

    BRAVO MONSEIGNEUR JEAN CHRISTOPHE LAGLEIZE POUR VOTRE COURAGE ET VOTRE LUCIDITE !
    LES CATHOLIQUES DU DIOCESE DE METZ VOUS SOUTIENNENT DE TOUT COEUR ET PRIENT POUR VOUS !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »