Divers Jeanne smits

Rapport IGAS : le vrai problème de l’“éducation sexuelle”

Commentaire (1)
  1. Anonymous dit :

    Je ne suis pas sûr que les femmes enceintes étaient véritablement sous contraceptif.

    Je pense qu'elles le disent afin de ne pas être critiquées par les pro IVG, mais en fait, au moment où elles sont “tombées” enceintes, elles ne prenaient aucun contraceptif.

    Que ce soit un inconscient “désir d'enfant” je ne discuterai pas. Mais le fait est là.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »