En Une

Un témoignage de première importance sur l’affaire McCarrick

Commentaires (65)
  1. Gros-Minet dit :

    La fin du pontificat du pape Bergoglio. La fin également de tous ses enseignements marqués par l’erreur, je pense particulièrement à Amoris laetitia. Retour à un vrai pape catholique ? Prions.

  2. jpm dit :

    veritas liberabit vos : c’est le temps de la vérité qui libère l’Eglise !

  3. TONY dit :

    L’heure de vérité est arrivée, les imposteurs sont démasqués! Le Pape montre son vrai visage. Les infamies de certains clercs font honte à toute l’Eglise. Il est temps de faire la lessive. L’Eglise est pour l’heure pétrifiée. Nous sommes à un moment charnière et il est vraisemblable que les jours et mois qui viennent vont voir des changements significatifs voire majeurs. Merci Monseigneur Vigano pour votre courage!

  4. Brown dit :

    Curieux c comme ce Vigano refait l’histoire en se donnant le beau rôle. C’est bien beau de charger toutes ces éminences, après s’être tu pendant si longtemps . Pourquoi exonérer Benoit XVI de toute responsabilité alors qu’il savait depuis 2006?: Il aurait pris des décisions à l’encontre de Mc Carrick….mais ne les aurait jamais appliquées ! La faute aux éminences, bien sur ! .Pourquoi ce nonce parle-t-il maintenant aux médias alors qu’il est au courant depuis…12 ans, 18 ans ? Mystère, mystère…Tout ce que nous constatons, c’est que François est le seul pape à avoir pris une décision et sanctionné Mc Carrick !

    1. @ Brown dit :”Pourquoi exonérer Benoit XVI de toute responsabilité alors qu’il savait depuis 2006?”. Je me demande si nous avons tous lu le même rapport. Les correspondances et les dossiers n’arrivent pas au pape directement, elle passe par son secrétariat. Quand cette organe prend sur elle la décision de ne pas faire parvenir le dossier au pape, ce dernier fait comment ?

      1. Brown dit :

        Ce qui est valable pour Benoît l’est aussi pour François : ce dernier est le seul à avoir pris une sanction.

        1. @ Brown dit : “Ce qui est valable pour Benoît l’est aussi pour François : ce dernier est le seul à avoir pris une sanction”.
          Contrairement à Benoit XVI, dont la bureaucratie s’était interposée, ce qui semble avoir retardé sa réaction, le pape François, semble avoir été mis au courant de cette situation dès le début de son pontificat. Son attention a été clairement attirée sur les méfaits de ce cardial. Si les sanctions ont réellement prononcées par Benoit XVI, vu la gravité de l’affaire impliquant un cardinal de haut rang, il a été informé très rapidement. Il ne peut pas en être autrement. Soit le rapporteur ment à propos des sanctions, soit c’est le pape qui ne souhaite pas dire la vérité. Pour l’instant, il ne fait pas de commentaires. Pour une accusation aussi grave, Il aurait pu dire tout au moins que ces allégations sont fausses et cela suffisait, il ne l’a pas fait. Qui ne dit rien consent ?

        2. On a aussi l’impression que c’est sur la pression médiatique, donc contraint et forcé par les tollé et les tintamarres soulevés par ces derniers qu’il a réagit. Les médias lui font plus peur que Dieu dont il est le vicaire. On l’a vu avec l’évêque Barros du Chili, on l’a vu avec le prêtre rendu à l’état laïc par le Pape Benoit qu’il a réhabilité et qu’il a été obligé de le rendre à nouveau à l’état laïc. Il y a des précédents. On l’a d’ailleurs vu avec quel empressement il a procédé à la rectification d’un mot de à propos son intervention sur l’homosexualité à cause des médias

        3. Frankie dit :

          @Brown

          Encore un papolâtre… Mais enfin, très cher, vous avez vu qui était aux commandes en 2006… Sodano, Bertone et j’en passe.
          Benoît XVI n’a pas été aidé par son administration qui déjà à l’époque était corrompue… Lisez les livres de Gian Luigi Nuzzi vous en resterez quoi.
          Celui qui savait et qui c’est tu c’est bien François. Sa clique de copains Ricca, Maradiaga, Kasper, Marx, Daneels et le gigole James Martin c’est lui qui les a promus.
          On comprend mieux à la lumière de ce qui se passe le fameux “qui suis-je pour juger” servant à dédouaner Ricca qui a une une vie des plus dissolues dans les divers postes qu’il a occupé. Et où est-il maintenant proche de François.
          Marrant de voir que les diatribes sur les mauvais bergers, les mercenaires se retourner contre lui. François a ouvert la porte à l’homosexualité dans l’église en nommant des personnes dans son entourage des personnes qui avaient un agenda bien précis.
          Ayez l’humilité de le reconnaître et ouvrez grand vos yeux. Ce n’est que le début.

  5. Il serait temps CONVERTIR l’Egllse au sens de RETOURNER; Les monarchies n’ont plus leur place au XXI° siècle. La place donnée aux laïcs par Vatican II est de plus en plus rabotée par les papes, aussi saints soient-ils.

    1. C.B. dit :

      Penseriez-vous que l’Église est (ou souhaiteriez-vous que l’Église soit) une démocratie?
      Elle a été instituée (par le Christ, quand-même) avec un chef à sa tête (mon-archie), en dépit des turpitudes (triple reniement) de celui-ci. On peut présumer que le Christ avait ses raisons…
      Quand vous dites “il serait temps de convertir l’Église”, qui selon vous, doit “convertir” l’Église?

  6. Bonsoir,
    Rien à dire, sinon que ce pape est fini et doit IMMEDIATEMENT donner sa démission.
    Que DIEU qui est Père, Fils et SAINT-ESPRIT, vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Gloire à la SAINTE TRINITE !
    Merci !
    JFL

  7. Jack dit :

    Mgr Vigano vient d’éclairer longuement, avec un courage admirable et en détails parfois crus la complète nudité du Pape et le jeu subtil, hypocrite et oserais-je dire presque démoniaque qu’il nous joue depuis le début de son pontificat, que seuls ceux qui suivent de près ses actions hétérodoxes et ses déclarations bizarres, obscures ou carrément hérétiques, avaient percé depuis longtemps.
    La “mafia de Saint Gallen” qui l’a fait élire dans des conditions fortement entachées de nullité, bien représentée par l’infâme Cardinal Mac Carrick, son principal lobbyiste, est maintenant devenue un boulet qu’il va devoir traîner pendant des mois s’il ne se résout pas à renoncer au Trône de Pierre rapidement.
    Les langues jusqu’ici bridées par la crainte qu’il inspire (Le “Pape Dictateur”) vont se délier dans les jours qui viennent, et pas seulement aux USA, déclenchant une avalanche dévastatrice. Les média, friands de tout ce qui peut salir ou rabaisser l’Epouse du Christ se pourlèchent déjà avec délectation.
    L’heure d’un vrai renouveau est venue pour l’Eglise, mais que de convulsions avant d’y parvenir !

  8. Dans ces conditions, de deux choses l’une: ou le pape démissionne, ou le Vatican le vire illico. Si l’Eglise garde à sa tête un tel personnage “un peu fourbe” (c’est lui-même qui l’a dit), elle montrera à la face du monde qu’elle n’est rien d’autre qu’une mafia. N’est-ce pas monsieur St Gall?… jpsnyers.blogspot.com

    1. Jack dit :

      Je suppose qu’un collège de cardinaux devrait se réunir en urgence. Libre aux soutiens inconditionnels du Pape, Maradiaga, Coccopalmerio, Danneels, Declerck, Paglia et consorts de ne pas participer.
      Un témoignage de cette importance visant gravement et directement le Souverain Pontife ne peut être simplement écarté d’un revers de main.
      Si le Pape ne se résout pas à renoncer au pontificat, un concile de cardinaux, même imparfait, doit le déposer sans perdre une minute et élire un successeur qui aura pour mission de nettoyer les écuries d’Augias d’une main de fer.
      Les semaines à venir vont être cruciales.

      1. Brown dit :

        D’abord, c’est le pape qui dépose les cardinaux et pas l’inverse. Et pourquoi faudrait-il croire ce Vigano, pur produit d’une curie qu’il dit corrompue ? A l’en croire, les Monseigneurs n’en sont pas à un mensonge prés.

        1. Jack dit :

          Désolé, le Pape déposé par les cardinaux cela s’est produit déjà plusieurs fois dans l’histoire de l’Eglise.
          Vigano n’a fait que dire la vérité. Mgr Lantheaume qui a travaillé à la nonciature de Washington l’a confirmé.
          Au leiu de se taire, sa tactique habituelle totalement improductive ici, pourquoi le Pape ne réfute-t-il pas Vigano point par point. “Qui ne dit mot consent”.

        2. Jack dit :

          Désolé, le Pape déposé par les cardinaux cela s’est produit déjà plusieurs fois dans l’histoire de l’Eglise.
          Vigano n’a fait que dire la vérité. Mgr Lantheaume qui a travaillé à la nonciature de Washington l’a confirmé.
          Au leiu de se taire, sa tactique habituelle totalement improductive ici, pourquoi le Pape ne réfute-t-il pas Vigano point par point. “Qui ne dit mot consent”.

  9. LAMBERT Henri-Charles dit :

    Ces révélations qui confirment l’occupation de l’Eglise par le lobby homosexuel -avec la circonstance que les évêques américains compromis sont ceux qui tiennent les cordons de la bourse par le denier de Saint-Pierre ce qui n’est pas sans contribuer à leur influence et à leur pouvoir- n’éclairent pas seulement la personnalité du pape François qui se coiffe maintenant d’un casque de pompier après avoir couvert et favorisé tous les incendiaires.

    Elles expliquent aussi la démission de Benoît XVI qui a eu conscience de son impuissance à nettoyer les écuries d’Augias.

    1. Jack dit :

      Ce qui est particulièrement troublant, c’est que les sanctions de Benoit XVI contre Mc Carrick auraient été émises longtemps avant la renonciation du Pape, mais elles seraient restés lettre morte jusqu’à ce que François décide de les lever à son accession au Trône.
      Preuve que l’autorité du Pape a été défiée par une bonne partie de la hiérarchie infestée de membres ou de sympathisants de la mafia de St Gallen. On comprend mieux une des raisons de cette renonciation: Le Pape n’était plus écouté et encore moins obéi.

  10. copyright dit :

    Je pleure de douleur…
    Tellement d’immoralité et de corruption..cela est tellement etendu!Comment notre Sainte Eglise peut elle se faire etouffer par ces reseaux homosexuel?…nous avons besoin d’un grand coup de balais, surtout dans chez les “puissants” de l’Eglise.

    Pardonne nous Seigneur. Sauve nous!!

  11. Que faire chers frères et sœurs, que pouvons nous faire, en plus d’implorer le Très Haut par nos prières. Le mal semble être si profond qu’il étend ses tentacules partout même aux confins de l’Église. Dans mon propre archidiocèse ici en Afrique, cette saleté putride et immonde s’est déversée par tonnes. Par exemple, l’ancien archevêque, qui avait fait une homélie musclée, retransmis en direct dans la chaine de télévision nationale qui est resté dans les annales et dans les mémoires des citoyens contre l’homosexualité un certain Noël 2005 avait été un véritable électrochoc. Ce fut un véritable tremblement de terre, et le mot est faible au point que la parole s’est libérée du citoyen lamba pour dénoncer un mal que personne n’osait désigné sous peine de sanction officieuse. Les répliques de ce tremblement furent telles qu’ils ont touché la sphère politique au point que l’ambassadeur des États unis d’alors s’est senti obligé de reprocher le prélat d’avoir tenu de telles propos, selon les propres dires de l’ancien archevêque. Le brave a été contraint de démissionné au prétexte de sa mauvaise gestion. Mais lui a continué à clamé que c’est le lobby gay qui a eu sa tête. Tant que le pape Benoit était régnant, il est bien resté en place, mais à peine était il parti, il a viré. Il se murmure même que l’assassinat de l’évêque du diocèse voisin est lié à ces saletés. Je n’en dirai pas plus. Mais l’heure est grave et vraiment très grave. Que le Seigneur nous aide dans ces épreuves.

  12. Ernst dit :

    Sauf que Vigano est le responsable de la lettre tronquée de Benoît XVI…

    1. Riposte Catholique dit :

      @Ernst

      De quelle lettre parlez-vous ?

      1. agnès dit :

        Comment on a instrumentalisé une lettre « confidentielle » de Benoît XVI, rédigée le 7 février par Benoît XVI au Préfet du secrétariat pour la Communication, Dario Edoardo Viganò et publiée le 12 mars 18 pour souligner abusivement la continuité entre les deux pontificats, ce que ne disait pas la lettre :

        Viganò en a donné lecture à l’occasion de la présentation à la presse de la collection « La théologie du Pape François » éditée par la Librairie Editrice du Vatican et composée de onze opuscules, de divers auteurs, sur différents aspects du magistère écrit et oral de l’actuel pontife. Mais curieusement, le communiqué de presse diffusé par Viganò pour l’occasion, ne citait uniquement que le deuxième et le troisième paragraphe de la lettre.
        https://www.youtube.com/watch?v=6fUt-dDt3BQ

        Dans ceux-ci, Benoît XVI réfute non pas une mais bien deux « préjugés stupides » : aussi bien celle selon laquelle François serait « uniquement un homme pratique dénué de toute formation théologique ou philosophique » que l’autre selon laquelle lui-même, Joseph Ratzinger, ne serait « qu’un théoricien de la théologique qui ne comprendrait pas grand-chose de la vie concrète d’un chrétien d’aujourd’hui ».

        Dans le paragraphe final omis, il avait écrit :

        “Toutefois, je ne peux pas rédiger une brève et dense page théologique à leur sujet parce que toute ma vie, il a toujours été clair que je n’écrirais et que je ne m’exprimerais jamais que sur les livres que j’aurais vraiment lus. Malheureusement, notamment pour des raisons physiques, je ne suis pas en mesure de lire les onze petits volumes dans un avenir proche, d’autant plus que d’autres engagements que j’ai déjà accepté m’attendent.”

        Le 14 mars, le Vatican admit qu’il avait bien modifié la photo envoyée aux médias. En effet, entre les deux premières lignes du paragraphe flouté, au bas du premier feuillet de la lettre, et la formule de politesse avec la signature de Benoît XVI, dans la seconde moitié du second feuillet, se trouve un espace bien trop grand pour n’être occupé que par la finale du paragraphe omis dans le communiqué de presse. Qu’y avait-il donc d’écrit que Viganò s’est bien gardé de lire en public et s’est assuré de masquer le mieux possible sur la photo avec les onze fascicules sur la théologie du Pape François ?

        La raison avancée par Benoît XVI dans les dernières lignes de sa lettre, c’est la présence parmi les auteurs de ces onze fascicules de deux théologiens allemands, et surtout d’un en particulier, Peter Hünermann, qui a été un critique implacable aussi bien de Jean-Paul II que de Ratzinger lui-même comme théologien et comme Pape.

        L’autre théologien allemand, c’est Jürgen Werbick. À propos de Hünermann, professeur émérite de l’université de Tübingen, on se rappellera qu’il est l’auteur d’un commentaire du Concile Vatican II aux antipodes de l’interprétation ratzingerienne. Les deux livrets sur la théologie du pape François qu’ils ont rédigés s’intitulent respectivement : « La faiblesse de Dieu pour l’homme » et « Hommes selon le Christ aujourd’hui ».

        “…d’autant plus que d’autres engagements que j’ai déjà accepté m’attendent.

        Accessoirement, je voudrais vous faire part de ma surprise de voir également figurer parmi les auteurs le professeur Hünermann qui, au cours de mon pontificat, s’est distingué pour avoir mené des initiatives anti-papales. Il a largement participé à la publication de la « Kölner Erklärung » qui, en ce qui concerne l’encyclique « Veritatis splendor », a attaqué l’autorité magistérielle du pape de manière virulente, particulièrement sur des questions de théologie morale. Même la « Europäische Theologengesellschaft » fondée par lui a été au départ pensée comme une organisation en opposition au magistère papal. Par la suite, la sensibilité ecclésiale de nombreux théologiens a empêché cette orientation, transformant cette organisation en un espace de débat ordinaire entre théologiens.

        Je suis certain que vous comprendrez mon refus et je vous prie d’accepter mes cordiales salutations.

        Bien à vous,

        [signature]”

        Bref, nous sommes là devant une véritable manipulation, voulant faire croire que le pape Benoît XVI était du même avis que le pape François. Pas étonnant que le 19 mars, on apprenait que Mgr Dario Vigano, préfet du Secrétariat à la communication, avait présenté sa démission au pape François. Curieusement, le pape accepta sa démission de Préfet du Secrétariat pour la communication, mais lui demanda de rester non seulement assistant de ce dicastère mais en plus il lui a renforcé ses pouvoirs en renouvelant explicitement son mandat de mener rapidement à bien la fusion de tous les médias du Vatican, y compris de « L’Osservatore Romano » pour les rassembler en un « unique organe de communication » totalement sous son contrôle, en lien direct avec le Pape dans le but de soigner son image de pasteur exemplaire et aujourd’hui également de théologien.
        http://magister.blogautore.espresso.repubblica.it/2018/03/21/dopo-la-lettera-di-benedetto-xvi-eccone-altre-due-di-vigano-e-di-francesco/
        Déjà l’automne dernier, Viganò avait nommé un nouveau directeur à la tête de la Librairie Editrice du Vatican : Giulio Cesareo, 39 ans, un franciscain qui a étudié la théologie à Fribourg et professeur de théologie morale. Le 12 octobre 2017, le jour de sa nomination, les deux comparses sont à la Buchmesse de Francfort et annoncent que la nouvelle ligne éditoriale sera inaugurée par une collection de onze fascicules rédigés par de nombreux auteurs du camp théologique progressiste comme les argentins Carlos Galli et Juan Carlos Scannone, les allemands Peter Hünermann et Jürgen Werbick, les italiens Piero Coda, Marinella Perroni et Roberto Repole, le jésuite slovène Marko Ivan Rupnik, qui en plus d’être un théologien, est également un artiste apprécié ainsi que depuis longtemps le père spirituel de Viganò lui-même. Hünermann que connait Bergoglio depuis les années 1968, depuis son séjour d’études à Buenos Aires au collège des jésuites, avait soutenu une thèse sur la nature du Concile Vatican II qui n’avait pas plu à Benoit XVI. C’est lui aussi qui avait envoyé au pape François, un rapport écrit dans lequel il argumentait que dans la théologie catholique antérieure au Concile de Trente, en particulier dans celle de Thomas et de Bonaventure, l’indissolubilité du mariage n’était pas un absolu mais qu’on en admettait la rupture. Tout comme pour l’absolution sacramentelle de l’adultère, elle aussi admise même si cette relation devait perdurer. L’exhortation « Amoris laetitia » s’en était évidemment inspiré.
        http://www.diakonos.be/settimo-cielo/en-guise-de-continuite-il-y-a-un-gouffre-la-veritable-histoire-des-11-fascicules/

        source : https://effondrements.wordpress.com/2013/02/14/le-dernier-renoncement-de-pierre-avant-lanti-pape/comment-page-4/#comment-26048

      2. Asterix dit :

        Ernst confond Mgr Carlo Maria Viganò (l’auteur du rapport ci-dessus) et Mgr Dario Edoardo Viganò (l’ancien Préfet du Secrétariat pour la Communication) !… Rien à voir.

    2. Yves Daoudal dit :

      Il s’agissait de Mgr Dario Edoardo Viganò, simple prêtre, obligé de démissionner après son forfait.

      Nous parlons ici de Mgr Carlo Maria Viganò, archevêque.

      1. Moi dit :

        Démission toute relative car François l’a immédiatement recasé au chaud !

    3. JeanSivo dit :

      vous vous trompez de Vigano… celui qui a écrit cette lettre c’est Mgr Carlo Maria Vigano. Celui qui a tronqué la lettre de Benoit XVI est Dario Vigano, ancien dircom du Vatican…

  13. A. F. dit :

    Il apparaît de plus en plus clairement que Bergoglio a été élu pape grâce à une coalition où figurent en bonne place des réseaux de prédateurs en Amérique du nord, centrale et du Sud.
    On comprend mieux maintenant le fonctionnement et les objectifs de ce “pape” gaucho-gnostico-sataniste.

  14. Bruno ANEL dit :

    Si tous ces prélats sont aussi dissimulateurs que le dit Vigano, on voit mal pourquoi il faudrait croire cette dernière “Excellence” , elle aussi our produit de la Curie romaine.

  15. Bientôt la fin de l’omerta? Peut-on espérer qu’enfin les langues se délient et qu’à la suite du courageux Mgr Vigano, d’autres prélats parleront ou bien les forces obscures triompheront-elles? La mafia bergolienne continuera t-elle à l’emporter sur la vérité ou celle-ci, enfin, retrouvera t-elle enfin sa place? L’Eglise aura t-elle la peau du lobby homosexuel ou est-ce celui-ci qui aura la peau de l’Eglise? J’imagine que certains cardinaux nommés par Jean-Paul II ou Benoît XVI doivent vivre en secret un dilemme en se demandant qui ils doivent servir et protéger: le pape François ou Jésus-Christ? La foi catholique ou une foi dénaturée par l’esprit du monde?… Une chose est sûre: aucune espèce de purification ne pourra se faire tant que le pontife actuel et ses amis seront aux commandes. C’est par la tête que le poisson pourrit et c’est la tête qu’il faut remplacer. jpsnyers.blogspot.com

    1. Brown dit :

      “Courageux” Vigano, qui passe sous silence le fait qu’il a couvert des faits de pédophilie dans le diocèse de St Paul Minneapolis ?

  16. Loïc Kervoas dit :

    Ernst, vous confondez le Mgr Vigano qui vient de demander la démission de François avec Mgr Dario Edoardo Viganò, ancien homme fort de la communication du Vatican qui avait dû démissionner suite au scandale de la lettre tronquée de Benoît XVI!

    1. Jack dit :

      Sauf erreur de ma part, il a été maintenu en fonctions, même s’il n’est plus en titre responsable de la Communication.

  17. François DEPLANTE dit :

    Ernst,
    Vous parlez de Mgr Dario Edoardo Viganò, La lettre ci-dessus est de Mgr Carlo Maria Viganò, archevêque titulaire d’Ulpiana, nonce apostolique, ce n’est pas la même personne.

  18. Justin dit :

    Cette lettre ouverte fait état d’histoires d’adultes séminaristes américains passées. Pas d’enfants. Rappelons qu’en France, l’âge de consentement retenu est 11 ans.

  19. Deo gracias dit :

    Et je vois le doigt de Dieu dans ce fait : le prélat qui est à l’origine du détournement d’une lettre de Benoît XVI – on peut retrouver sur RC et le net des details de cette affaire, détournement qui n’a pas fait l’objet d’une reprimande de la part du pape François ni aucune excuse à notre pape émérite Benoit XVI, le prélat à l’origine de ce scandale se nomme Vigano (Darío)…

    Oui, Dieu est le maître de l’histoire, comme le disait notre pape émérite Benoît XVI…

    Dieu est le maître de l’histoire, qu’il veuille le bien ou qu’il permette le mal…

    Prions…

    1. Deo gratias dit :

      Il faut lire : deo gratias dans mon message ci-dessus…

  20. Bruno ANEL dit :

    Ce témoignage attribué au nonce Vigano me semble fortement sujet à caution : il mélange allègrement des faits établis avec des appréciations personnelles non démontrées (Le cardinal Bertone à la tête du lobby homosexuel entre autres). Ou ce texte n’est pas du nonce, ou il est du nonce et a été trafiqué, ou encore il est bien du nonce et dans ce cas celui ci ne semble pas avoir les qualités requises d’un diplomate et d’un homme d’Eglise: il s’agit d’un règlement de comptes plus que d’un document destiné à réformer l’Eglise.

    1. Riposte Catholique dit :

      @Bruno ANEL

      L’archevêque Vigano a confirmé que ce texte était en tout point de lui. Nous vous laissons libre de vos commentaires.

      1. Bruno ANEL dit :

        Et pourquoi serait-il moins corrompu que le Curie dont il est le produit ?

  21. Jacques FRANCHOMME dit :

    Mais si, Riposte catholique, souvenez-vous. Ernst fait allusion à un scandale d’il y a quelques mois : une lettre de Benoît XVI que le responsable de la communication du Vatican de l’époque, Mgr DARIO Vigano, proche de François, avait d’abord citée très partiellement puis partiellement occultée grâce à un montage visuel afin de lui faire dire exactement le contraire de ce que le Saint-Père voulait dire. Lorsque cette manoeuvre éhontée fut dévoilée, ce Mgr Vigano fut acculé à la démission.

    Le problème, c’est que Ernst est victime d’une homonymie : le Mgr Vigano auteur des révélations que vous évoquez ici, ancien nonce à Washington, est un proche de Benoît XVI, Mgr CARLO MARIA Vigano. Sa crédibilité semble complète.

    1. Riposte Catholique dit :

      @Jacques FRANCHOMME

      Il doit s’agir de Monseigneur Dario Edoardo Viganò, qui fut préfet du secrétariat à la Communication du Saint-Siège. Rien à voir avec le nonce…

  22. Rey Jean-Pierre dit :

    Monseigneur Vigano est un Saint qui n’a jamais péché.Notre Saint Père n’a pas donné de réponse à cette lettre qu’il doit connaître,puisqu’elle est publiée sur plusieurs sites.Il manque gravement à son devoir d’obéissance(très faible pour un religieux!)En tant qu’évèque ceci est grave.Je doute qu’il dise la vérité com-plète.Connaissant le pape François,ce pape ne peut mentir.Ce brave Mgr.Vigano devrait relire l’Evangile selon Matthieu qu’il a oublié trop occupé à vouloir la démission de notre pape bien-aimé.Il verra ce qui dit Jésus de ceux qui prennent à témoin ou jurent devant le Père.De plus,même si le pape a fait une erreur,ce à quoi je ne crois pas,ce très malheureux évêque est directement responsable d’une division de l’Eglise et il ferait bien de relire l’Evangile,soit la prière du Christ pour cette Eglise qui a assez souffert de ses divisions.Pauvre,pauvre malheureux,je vais d’abord prier pour le pape et ensuite pour lui,afin qu’il n’ébranle pas plus cette Église déjà bien à terre.

    1. Deo gratias dit :

      Ce que vous dites est scandaleux, quand on lit les précautions prises par Mgr Vigano pour expliquer son geste, à savoir qu’il était un homme âgé à présent et qu’il voulait se présenter devant Dieu la conscience en paix. Il appelle aussi à la prière pour le pape. Il rappelle que c’est le pape lui-même qui nous appelle à faire preuve de liberté de parole (parrhesie) dans notre Église. Mais je sais que les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre notre Église. C’est accablant. Ceux qui veulent défendre le pape François contre toute évidence continueront à le défendre contre toute évidence, mais il n’y a rien à craindre de ce côté-la, Dieu est avec son Église, il attend le bon moment pour que la vérité soit révélée au grand jour, comme il vient de le montrer en choisissant ce moment pour la révélation de ce rapport, c’est-à-dire à la fin d’une rencontre mondiale sur la famille où était invité l’homosexualiste James Martin alors que l’association Courage qui aide les personnes homosexuelles à vivre pleinement l’enseignement de l’Eglise n’a pas obtenu l’autorisation d’intervenir, alors nous poursuivrons notre combat pour que la vérité, qui est Jésus Christ, nous libère de l’erreur, notre combat à tous les niveaux, par la prière, le jeûne et l’aumône, par le refus de donner de l’argent à toute association catholique ou à tout diocèse soutenant des associations ou des initiatives allant contre l’enseignement de l’Eglise, notre soutien à aux communautés traditionalistes et traditionnelles qui sont fidèles à l’enseignement, ce qui leur vaudra, comme le cardinal Raymond Burke, qui apparaît aujourd’hui dans l’Eglise américaine dévastée comme un saint homme, ou comme aujourd’hui Mgr Vigano, ce qui leur vaudra d’être attaqué par des suppôts de satan, mais le diable n’a que le pouvoir que Dieu lui laisse, et la victoire a été remportée une fois pour toute par notre Seigneur Jésus…

    2. Jack dit :

      Mgr Vigano est un homme courageux et qui ne fait que suivre sa conscience. Le contenu de ce témoignage très long et détaillé est parfaitement vérifiable et d’ailleurs un conseiller de la nonciature aux USA, Mgr Jean François Lantheaume vient d’en confirmer la véracité.
      Quand votre conscience est pour vous un objet de graves dilemmes, vous êtes tenu de la suivre avant toute chose quand bien même ce serait le Pape lui-même qui en ferait les frais. Le Pape François lui-même l’a récemment rappelé. Le devoir d’obéissance ne joue pas.
      Si le Pape n’a rien à se reprocher, qu’il réfute ce témoignage point par point. Pour l’instant il a éludé toute question sur le sujet en bredouillant, fidèle à sa tactique: Rester silencieux.
      Quand à la division de l’Eglise, le mal est déjà profond. Le Pape n’a-t-il pas lui même évoqué il y a 2 ou 3ans la possibilité qu’il soit le premier Pape à provoquer un schisme dans l’histoire de l’Eglise ?

  23. Deo gratias dit :

    Voici la collecte de ce quatorzième dimanche après la Pentecôte pour celles et ceux, nombreux et jeunes, qui participent à la sainte messe dominicale selon la forme extraordinaire du rite romain, d’abord en latin, puis dans sa traduction française ; elle me semble appropriée à la situation de notre Église, elle est aussi un cri d’espérance vers notre Père :

    Custodi, Domine, quaesumus, Ecclesiam tuam propitiatione perpetua : et quia sine te labitur humana mortalitas ; tuis semper auxiliis et abstrahatur a noxiis, et ad salutaria dirigatur.

    Per Dominum nostrum Iesum Christum Filium tuum : qui tecum vivit et regnat in unitate Spiritus Sancti Deus, per omnia saecula saeculorum. Amen.

    Que votre bonté, Seigneur, protège sans cesse votre Église ; et, puisque sans vous la nature humaine ne peut que tomber, que votre secours la délivre sans cesse de tout mal et la conduise vers le salut +

  24. Deo gratias dit :

    Et, demain, mardi 28 août, pour celles et ceux qui aiment participer à la messe et dire l’Office benedictin selon la forme extraordinaire du rite romain, en suivant par exemple le diurnal monastique édité par l’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux, nous fêtons Saint Augustin. C’est le moment de lui confier notre Église, notre pape François, nos cardinaux, nos évêques, nos prêtres, nos diacres, et tous les fidèles laïcs.

  25. François Deplante dit :

    Mgr Viganò n’est pas saint, simplement un homme d’Eglise (espérons-Le) dégoûté du fonctionnement d’une hiérarchie pourrie qu’il a fréquenté aux États Unis, qui l’a poussé à publier ce brûlot.
    Pour répondre à M. Rey les responsables de la division dans l’Eglise sont les hommes qui ne sont pas fidèles aux promesses de leur ordination, à quoi bon accepter être ordonné à la prêtrise quand on connaît ses faiblesses insurmontables ? Il y a la grâce d’état me direz-vous…

  26. Sygiranus dit :

    N’oubliez pas toutefois, d’invoquer la miséricorde de Dieu pour qu’elle prenne en pitié Mgr McCarrick et quelques autres. Cela vaudra mieux que vos Évohés lunaires !

  27. Moi dit :

    Il y a un autre détail troublant : interrogé par une journaliste dans l’avion du retour d’Irlande sur la date à laquelle il a eu connaissance des agissements de de McCarrick l’occupant du Trône de Pierre n’a pas répondu !
    « Anna Matranga – Marie Collins a dit, après vous avoir rencontré durant la rencontre avec les victimes, qu’elle a parlé directement avec vous de l’ex cardinal McCarrick; elle a dit que vous aviez été très dur dans votre condamnation de McCarrick. Je voulais vous demander : quand avez-vous entendu parler des abus commis par l’ex cardinal pour la première fois ?

    Pape François – Cela concerne le communiqué sur McCarrick: étudiez-le et j’en parlerai ensuite. Mais comme hier je ne l’avais pas lu, je me suis permis de parler clairement avec Marie Collins et le groupe [des victimes], dans la rencontre… »

    Il a noyé le poisson (comme d’habitude).

    Vous noterez au passage que pour les soit disants journalistes de Zenit, être nommé nonce est une sorte de sanction !

    https://fr.zenit.org/articles/apres-les-accusations-de-mgr-vigano-le-pape-invite-la-presse-a-en-tirer-ses-propres-conclusions/

  28. Gilberte dit :

    Aux Etats-Unis, 300 familles ont porté plainte contre des religieux homosexuels, les procès étaleront au grand jour la gestion de ces crimes par l’Eglise, il faudra une réaction plus nette de l’Eglise, qui risque ne ne plus s’en relever

  29. Eve dit :

    Dans le texte du “Témoignage, par Son Excellence Carlo Maria Viganò, archevêque titulaire d’Ulpiana, nonce apostolique.”
    on peut lire :
    “le document de Richard Sipe, qui se terminait par cet appel respectueux et sincère au pape Benoît XVI : « J’approche Votre Sainteté avec respect, mais avec la même intensité qui a poussé Pierre Damien à présenter devant votre prédécesseur, le pape Léon IX, une description de la situation du clergé à son époque. Les problèmes dont il parlait sont similaires et aussi importants aux États-Unis qu’ils étaient à l’époque à Rome. ”
    “à l’époque à Rome” et qu’en est-il aujourd’hui à Rome et partout ailleurs ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »