Le diocèse de Reims, entre l’islam et les catholiques traditionalistes

Download PDF

Un lecteur du Forum catholique donne quelques informations intéressantes sur le diocèse de Reims.

D’abord que l’islam remplace une religion catholique mariée avec la modernité :

  • Plus grande mosquée de France, financée par les pétromonarchie du Golfe, qui savent l’importance de cette ville d’un point de vue symbolique. Il est à noté qu’elle est à 300 mètres de la basilique Sainte-Sophie, plus grand reliquaire de France, et à 700 mètres de la basilique Saint-Rémi, sa façade étant pile poil dans l’axe de cette dernière…
  • 20 ans de règne archiépiscopale de Mgr Jordan, qui a stérilisé le diocèse. Laissant la place à Mgr de Moulins-Beaufort

Du côté des séminaristes, les chiffres sont éloquents :

  • Séminariste diocésain : 1
  • Séminariste pour la communauté Saint-Martin : 1
  • Séminariste pour la communauté des Missionnaires de la Miséricorde divine à Toulon : 1
  • Séminariste pour la FSSP : 1
  • Séminaristes pour la FSSPX : 2
  • Rentrée récente à Flavigny comme frère : 1
  • Rentrée récente à Morgon : 1

Bref, sur 8 jeunes hommes désirant se consacrer à Dieu (ce qui est bien peu…), 75% le font dans le cadre de la liturgie traditionnelle.

Verra-t-on dans un proche avenir, le diocèse de Reims partagé entre l’islam et les catholiques attachés à la forme extraordinaire ?