En Une

Jean-Marc Sauvé présidera la commission sur les abus sexuels commis par des prêtres

Commentaires (19)
  1. Bertrand dit :

    Tout est vrai dans votre présentation mais c’est quand même une façon de noircir le tableau un peu exagérée. Sauvé est peut-être vaguement rose pâle mais la CEF n’a pas nommé un descendant d’Emile Combe, rassurez-vous. Les décisions du CE ne vont pas systématiquement à l’encontre des intérêts cathos, loin de là. c’est avant tout un haut fonctionnaire qui a été à la tête du Conseil d’Etat pendant 10 ans (poste considéré comme le plus élevé de toute la fonction publique) et dont la réputation est au sommet dans la société civile. Personne de censé ne viendra remettre en cause l’independance d’une commission présidée par quelqu’un comme lui. Ça me parait donc un choix très habile de la part de la CEF.

    1. Des faits, rien que des faits.

      1. Bertrand dit :

        Oui mais je précise simplement que sur l’affaire Vincent Lambert, il a peut être voté mais il est impossible de savoir dans quel sens dans la mesure où le délibéré est secret. Sur sa déclaration à ce sujet, il s’agit plus d’une langue de bois judiciaire. Il aurait fait exactement le même commentaire si la décision avait été favorable à Vincent Lambert.

        1. Les 17 juges du Conseil d’État avaient suivi la position du rapporteur public qui avait préconisé “l’arrêt des soins” de Vincent Lambert.

          1. Bertrand dit :

            Le seul membre du CE qui a pris une position publique est le rapporteur public (qui ne vote pas et n’est pas systématiquement suivi). Potentiellement, 8 juges sur les 17 ont pu voter contre. Surtout, il faut savoir que traditionnellement au CE, le président n’exprime sa position qu’en cas de partage des voix. Il est donc probable que Sauvé n’ait pas voté du tout.

    2. Deo gratias dit :

      Eh bien je n’ai aucune confiance dans ce qui vient de près ou de loin du parti socialiste. Mais je n’ai aucune inquiétude non plus. Tout ce qui ne vient pas de Dieu vient du diable, et ce qui vient du parti socialiste vient du diable, et ce qui vient du diable est amené à disparaitre à brève ou moyenne échéance. Patience… Et, en attendant la relève, confions nos vies spirituelles, nos familles, nos anciens, nos enfants, nos loisirs, notre travail, à des communautés catholiques, des hommes, des femmes, laïcs ou consacrés, qui n’ont aucun rapport avec cette bourgeoisie libérale, qui, comme le parti socialiste au dernière élection présidentielle, ne représente plus qu’elle-même… Patience…

    3. Eve dit :

      Bertrand,
      Vous avez raison c’est un bon choix, même excellent vu les fonctions très importantes qu’il a occupé.
      Ce qui fait, qu’après avoir traité ces abus commis par des membres du clergé , cette commission devrait aussi prendre position de la même façon sur tous les abus semblables commis dans d’autres “organisations”.
      Même si d’autres, je préfère ne pas citer, sont loin d’avoir une conduite irréprochable, le clergé, lui, se doit d’être irréprochable et d’être un modèle de vertu.
      Il semblerait que le mot vertu soit obsolète, cette désuétude est la cause de cette situation désastreuse.

      “Du mal Dieu fait jaillir le bien”, mais il faut quand même lui demander.
      Aussi, ce serait bien, qu’une fois par mois, chaque évêque réunisse ses prêtres pour une demie journée de prière, de jeûne et de pénitence pour la sanctification des prêtres.

  2. jpr dit :

    Encore un frère la truelle ?

    1. De la même loge que de nombreux évêques ?

  3. Bernard Pellabeuf dit :

    Par les prêtres ?
    Seulement par les prêtres ?
    Pourquoi ne pas y inclure les autres “agents pastoraux” ?

    1. Sébastien dit :

      Vous posez une question cruciale, celle du contour exact de la commission:

      – abus sexuels par qui ? Uniquement les prêtres ? Pas clair.
      – abus sexuels sur qui ? Uniquement les mineurs ? La CEF a déjà répondu que oui.
      – abus sexuels commis quand ? La CEF a déjà répondu de 1950 à aujourd’hui
      – abus sexuels commis où ? A priori uniquement en France
      – abus sexuels dans quel cadre ? Les diocèses et la Corref au minimum

      Reste que si c’est bien “par les prêtres” catholiques, alors il faut englober des abus commis dans des communautés non diocésaines et non membres de la Corref. Je pense en particulier aux communautés Ecclesia Dei et à la FSSPX. Evidemment, ces communautés n’auront aucune envie de coopérer…

  4. Hervé SOULIE dit :

    Un pantin crypto-socialiste à la tête de cette improbable “Commission” sur la pédophilie dans l’Eglise.
    Typiquement un choix d’évêques français, à la fois pusillanimes, un peu trouillards, et soucieux de donner un sorte de vernis républicain à leur “machin”.
    Dérisoire… mais tellement caractéristique de la Conférence des évêques de France….
    Il n’y a rien à attendre de cette “commission”, sauf un rapport indigeste, verbeux, et beaucoup de lieux communs.
    Relayons partout (Twitter, Facebook…) l’information selon laquelle Jean-Marc Sauvé a voté la mort de Vincent Lambert en 2014.

    1. Deo gratias dit :

      Ben ouais, fallait bien assurer sa petite carrière de petit bourgeois néo-libérale… On est bien loin de la Croix de notre Seigneur Jésus… “Et puis, ce sang, et les cris de cette foule, cette odeur de sueur, de putréfaction, bouuhhh… Ne m’en parlez plus, s’il vous plaît, et servez-moi un thé, cherami, avec un nuage de lait.”

  5. Moi dit :

    Sauvé est de même nature (ou consubstentialem 😀) à la plus part des évêques : un fonctionnaire socialiste carriériste sans beaucoup de convictions !

  6. Kevin dit :

    A force de gesticuler avec ses doigts en l’air, plus les micros, il va finir par s’éborgner !

  7. Jean Rascol dit :

    Comme président du Conseil d’Etat, Jean-Marc Sauvé n’était pas chargé de donner son avis personnel sur les lois, décrets et actes administratifs, mais de juger s’ils étaient conformes au droit en vigueur. Ce choix des évêques me semble le meilleur possible.

  8. Dubus dit :

    Voilà un nouveau cirque
    Celui -l’an le fait pleurer
    Facile à deviner le langage qui sera le leur
    Une exigence serait de mise …le même déminage pour l’education Nationale dans le même temps
    Ah! Le malin est à l’oeuvre C’est tout
    Mais voyez-vous il ne sera pas victorieux car la célébration des messes à cette intention est déjà lancée
    La victoire oui elle est certaine par la grâce de Dieu miséricordieux

  9. Pas peur d'être catholique dit :

    On dirait que vous êtes sur la défensive dès qu’il s’agit des dizaines de milliers de viols pédophiles commeis par des prêtres catholiques. Pourquoi, Maximilien ?

    1. Vous devez parler des abus sexuels commis par des homosexuels ? N’ayez pas peur de la vérité cher lecteur : condamnez aussi l’homosexualité.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »