Le CFCM forme le vœu d’une fraternité renforcée entre chrétiens et musulmans

Download PDF

Ahmet Ogras est proche de l’AKP de Recep Tayyip Erdoğan, militant pour l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne et contre la reconnaissance du génocide arménien. Ahmet Ogras affirme par la suite avoir « tourné cette page ».

Le 1er juillet 2017, il devient président Conseil français du culte musulman1. Son arrivée à la tête du Conseil est analysée comme un renforcement de l’influence des Frères musulmans dans cette institution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *