Perepiscopus

Qu’est-ce qui constitue aujourd’hui l’identité de la société française ?

Commentaires (4)
  1. ROUSSEL jacques dit :

    Ces voeux sont certes sympathiques,mais ne font que redire les banalités socio-politiques d’usage chez les bonnes volontés et les bien pensants., style “chrétiens de gauche” bien sûr, sans entrer dans le détail des vrais sujets qui pourraient déplaire.
    L’église a plus et autre chose à dire….mais quoi ?
    Tout simplement inviter chacun à la CONVERSION, à entendre la Parole de Dieu donnée en Jesus Christ., sur la base de laquelle les individus sont invités à devenir des personnes, et la société à deveni r fraternelle.
    Une fois de plus, au lieu de parler de la crise du Principe, du fondement de nos crises et conflits, les évêques en restent au bla-bla moralisateur, eu “nyaka” des belles intentions, à l’autosatisfaction facile…..
    France qu’as tu fait de ton âme, interrogeait Jean Paul II ! Eglise de France… quelle est ta raison d’être ?

  2. Hervé Soulié dit :

    Franchement à quoi sert ce type de discours ?
    Non pas qu’il soit mauvais en lui-même, mais que de banalités !
    On observera que le nom de Jésus-Christ n’est pas prononcé une seule fois.
    Triste symbole d’une grande fragilité d’un certain épiscopat aujourd’hui en France ?

  3. Ce texte est remarquable .Il rappelle les notions essentielles de la doctrine sociale de l’Eglise ,l’importance de la défense de la vie ,l’accueil des handicapés par l’Arche en particulier ,la notion de “bien commun ” trop souvent confondu avec l’intérét général Tout ceci est en opposition avec les idées dominantes du politiquement correct . On peut quand même regretter que le nom de Jésus-Christ ne soit pas mentionné dans ce texte qui est le contraire de la Révolution actuelle .

  4. boule de cristal dit :

    Dans les “discours” de nos évêques, j’aimerais y voir rappeler de temps temps certaines vérités de Foi comme celle de St Ignace de Loyola, fondateur des jésuites qui, dans la partie Principe et fondement de ses Exercices Spirituels lorsqu’il écrit: “L’homme est créé pour louer, révérer et servir Dieu notre Seigneur et par là sauver son âme, et les autres choses sur la face de la terre, sont créées pour l’homme, et pour l’aider dans la poursuite de la fin pour laquelle il est créé.”

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »