Mgr Blanchet : Je me suis rendu sur un rond-point pour écouter les gens

Download PDF

Mgr Dominique Blanchet, évêque de Belfort, a été interrogé dans L’Est Républicain à propos des Gilets jaunes :

« Les gens cherchent à se faire entendre. Avant la présidentielle, un texte de la conférence des évêques de France avait mis en garde sur la colère qui grondait. Il y était question d’un appel à l’élaboration de projets communs, donc à retrouver des espaces de parole. C’est bien ce qu’il manque et en ce sens, les ronds-points sont devenus ces lieux de parole. »

« Je me suis rendu sur un rond-point pour écouter les gens. J’ai entendu que les moyens pour vivre étaient insuffisants, Alors qu’est-ce qui donne du sens à tout cela ? Tout ce qui tourne autour du pouvoir d’achat, d’accord, mais cela relève du court terme car je pense qu’il y a des aspirations autres : se retrouver, échanger, ça démontre qu’il y a un besoin. »

« Quand il y a violences, c’est que nous n’avons pas trouvé le moyen de se parler. Ou qu’il y a une parole qui ne peut pas se faire entendre. Cela marque un échec total. C’est d’autant plus désastreux qu’il faut par la suite se refaire confiance. Quand on voit les commerçants se barricader, qu’on démonte le mobilier urbain, ça en dit beaucoup du climat ambiant et c’est inquiétant. »