Divers Jeanne smits

Fécondation in vitro : risques pathologiques

Commentaire (1)
  1. Anonymous dit :

    Vrai.

    Ce fait m'a été confirmé par le Pr Rethoré en cours de consultation pour mon fils ayant une anomalie de méthylation lui donnant le syndrome d'Angelman. C'est une anomalie rare car ce déafut génétique représente 2% d'une naissance sur 15000. C'est le troisième cas diagnostiqué par Necker en 15 ans.

    Mon fils a été conçu naturellement.

    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »