La fin du catholicisme dans le diocèse de Viviers ?

Download PDF

Du frère Maximilien-Marie du Sacré-Cœur dans le diocèse ed Mgr Balsa :

Avertissement en 5 points, à lire IMPERATIVEMENT avant d’aborder le texte publié sur le document ci-joint :

1) Il est recommandé aux personnes catho-sensibles qui risquent de faire une attaque ou une crise cardiaque à la lecture de textes hérético-modernichons, de s’abstenir de lire le texte suivant.

2) L’auteur de ce texte est l’archiprêtre de ma paroisse territoriale : ce n’est pas un “idiot”, c’est un homme très intelligent, de “bonne éducation” et cultivé, issu d’une famille d’ancienne noblesse ; et comme il n’est pas de première jeunesse, on peut dire qu’il a reçu une formation plutôt “classique” au séminaire (il a dû être ordonné pendant “le” concile)…

3) Dans ce diocèse de Viviers, dont les contours actuels correspondent au département de l’Ardèche, il y avait, jusqu’au début des années 2000, 368 paroisses, que l’évêque précédent a réduites à 23 en disant : “On aura toujours un curé à mettre par paroisse”… Las ! Moins de 20 ans plus tard, certains curés le sont de 2 de ces nouvelles méga-paroisses qui correspondent à quelque 30, 35, 40 ou 45 paroisses d’autrefois, et il se dit que d’ici très peu de temps le diocèse n’aura pas plus de 15 prêtres de moins de 75 ans. Déjà, il a été fait appel à des prêtres africains et polonais pour avoir un ministère dans le diocèse. Et nombre de prêtres âgés, sans charge curiale, continuent à aider dans les paroisses pour célébrer ça et là des messes dominicales.

4) Cela étant dit, le texte ici publié (il est extrait du bulletin paroissial de ce mois de mars 2019) m’a fait bondir, et je ne suis pas le seul dans la paroisse… Monsieur l’Archiprêtre y expose sa “vision” de l’avenir du diocèse et de la manière dont il faudrait le restructurer et réorganiser en fonction de ces “15 prêtres” auxquels le presbytérium actif va se trouver réduit d’ici peu (pour info : il y avait 2 petits séminaires jusqu’au concile V2 et au début du 20e siècle il y avait quelque 200 grands séminaristes !!!)

5) Mgr le Maître-Chat Lully qui a quelques idées dans sa tête de super-félin, sollicite vos réactions “argumentées” à cette lecture pour peaufiner une publication sur son blogue : cad que des réflexions du genre “c’est stupide !” ou bien “n’importe quoi !”, sont parfaitement inutiles : on le sait bien que c’est stupide et que c’est n’importe quoi !!! Non, ce qui m’intéresse ce sont les réflexions que ce texte suscitent pour vous et les éléments de réponss que vous apporteriez – en toute courtoisie bien sûr – à Monsieur l’Archiprêtre si vous vous trouviez en face de lui…