L’évêque de Cahors a dévoilé la sainte Coiffe

Download PDF

Lu dans La Dépêche :

La relique de la sainte Coiffe sera au cœur de l’évènement des 900 ans de la cathédrale Saint-Etienne cette année. Et tout particulièrement, le samedi 27 avril, à l’occasion de la procession dans la cité cadurcienne de ce suaire qui aurait couvert la tête du Christ, pour sa mise au tombeau.

Dimanche, à l’occasion de la messe des Rameaux, le linge datant de près de 2000 ans et conservé depuis le XIIe siècle dans la cathédrale érigée en 1119, a retrouvé sa place dans l’abside en cours de rénovation de la cathédrale. Mgr Laurent Camiade, évêque de Cahors, qui a célébré cette fête des Rameaux, indiquait aux paroissiens rassemblés en masse dans la nef pleine à craquer : «Ce linge qui a enseveli le corps du Christ a été retrouvé au tombeau vide au matin de Pâques…».

Après la bénédiction des Rameaux dans le cloître, ce matin, marquant l’entrée dans la semaine Sainte, une procession a donc conduit la relique dans l’édifice religieux où elle sera installée jusqu’au 8 décembre.

«J’ai écrit au Pape François, indiquait Mgr Camiade, qui nous a adressé ce message», il : «s’associe à la joie et à la prière des fidèles qui participent à ce jubilé. Il formule le vœu que celui-ci aide les Chrétiens, les pèlerins et les visiteurs à redécouvrir leur spiritualité, en ouvrant leur cœur au Seigneur Jésus».

La sainte Coiffe sous cloche de verre, disposée sur une colonne au centre du chœur sera donc exposée durant 34 semaines. Depuis 1960, la relique n’était plus présentée à la dévotion des fidèles.

Pour protéger ce trésor religieux, l’église appelle «les bonnes volontés à rejoindre une garde d’honneur qui aura pour première mission de veiller sur ce signe reliquaire et de permettre le bon déroulement de sa vénération par les nombreux fidèles attendus pour cette occasion».

Ce sont donc 34 équipes d’au moins 4 personnes qui assureront par leur présence, pendant les 10 heures d’ouverture quotidienne de la cathédrale, une vigilance particulière. La sainte Coiffe constitue donc un temps fort de ces 900 ans de la cathédrale qui seront animés par plus de 60 manifestations, dont le 8 juin, une journée de colloque spirituel consacrée à la relique.