Mise à mort programmée de Vincent Lambert : où sont les évêques ?

Download PDF

Malgré la demande de la Convention internationale des droits des personnes handicapées le docteur Sanchez du CHU de REIMS vient d’annoncer à la famille de Vincent Lambert qu’il mettrait sa décision du 9 avril 2018 à exécution la semaine du 20 mai 2019, sans autre précision.

L’évêque de Gap a réagi par tweet :

 

Ainsi que celui de Montauban :

 

Nous attendons que l’archevêque de Reims, où est enfermé Vincent Lambert, réagisse. Mgr de Moulins-Beaufort pourrait même demander à aller visiter cette personne handicapée. Il y a quelques jours, à l’occasion du rappel à Dieu de Jean Vanier, le fondateur de l’Arche, oeuvre destinée à accompagner les personnes handicapées, l’archevêque twittait :

 

Il faut rappeler l’humanité véritable de Vincent Lambert !

Addendum : Mgr Aillet s’exprime aussi :