En Une

Un “Saint Nicolas du Chardonnet” dans l’ouest parisien

Commentaires (8)
  1. Justine dit :

    “Un Saint Nicolas du Chardonnet” dans l’ouest parisien, une très bonne nouvelle !
    Les catholiques resteront catholiques malgré toutes les persécutions.
    Gardons la foi et continuons à prier le Rosaire avant le Saint Sacrifice de la Messe, que le Seigneur nous donne beaucoup de saints prêtres et de saintes vocations religieuses.

  2. A.F dit :

    Quelle misère ! ce clergé imbécile qui perpétue une guerre liturgique absurde.

  3. Lui dit :

    La plus part des évêques et des prêtres diocésains (qui passent leur temps à se plaindre d’avoir trop de clochers dont s’occuper) refusent la venue de communautés traditionnelles (et même charismatiques) et préfèrent voir les églises vides plutôt que de les affecter à des instituts qui risquent de marcher sur leurs plates bandes.

  4. Capdeveau dit :

    L’église qui est en france (comme on dit) est en perte de vitesse comme les anciens partis politiques dits de gouvernement.

  5. karr dit :

    Quand comprendrons-nous qu’il n’y a absolument rien à attendre du clergé conciliaire,même les “ralliés” ne sont pas fiables.
    François ne tient aucun compte du motu proprio Summorum Pontificum de SS Benoît XVI,dans cette situation les fidèles attachés à la Tradition doivent se résoudre à occuper une église ou une chapelle et à faire appel à des prêtres de la Fraternité St-Pie X .
    Ne perdons pas notre temps à supplier des évêques qui ne lâcheront rien,ils sont plus soucieux d’aller pratiquement bénir des mosquées que d’accueillir avec bonté la demande de leurs fidèles.
    Lorsque les temps seront venus le Saint-Esprit donnera un bon successeur de Saint-Pierre à l’ Eglise ,soyons en certains!
    Ayons en mémoire l’image que De Gaulle donnait des français et des mahométans,prenez de l’huile et de l’eau dans une bouteille,secouez le tout,l’huile remontera toujours à la surface,cela vaut autant pour le concile et la Tradition!

  6. Courivaud dit :

    Je ne vois que l’épreuve de force comme à Saint-Nicolas du-Chardonnet en 1977 (à condition de prendre un bon avocat pour éviter l’expulsion ; d’ailleurs, les temps ont bien changé depuis 45 ans : on n’expulse plus les camps de réfugiés en tous genres ; on a actualisé la jurisprudence Couitéas ; sans parler de la CEDH !).
    C’est l’occasion ou jamais de proposer à la Fraternité Saint-Pie X d’en être le chef de file (à condition que le Supérieur actuel de la Fraternité soit de la trempe de Mgr Lefebvre, ce qui reste à vérifier;

    Plus la peine de tourner autour du pot. L’ensemble des lecteurs de votre site vous le dit sur tout les tons ; à vous d’en tenir compte, à présent dans les brèves, dépêches et commentaires que vous écrivez, RC.

    Action (prononcez : ak- cheune) !

  7. Courivaud dit :

    … et agissons comme Jeanne d’Arc, chère Justine !

Traduire le site »