Fallait pas voter Macron

Download PDF

En mars 2019, la Conférence des Évêques de France publiait un texte intitulé : “Élections européennes : quelle Europe voulons-nous ?” Extrait :

Ainsi en est-il de la question des migrants. Le pape François l’a rappelé aux responsables européens : « On ne peut pas penser que le processus migratoire soit un processus sans discernement et sans règles, mais on ne peut pas non plus ériger des murs d’indifférence ou de peur ».

Le message était clair : voter pour la liste LREM contre la liste RN. Ce fut efficace : 37% des catholiques pratiquants ont voté LREM, beaucoup plus que la moyenne des Français (22,42%)

Désormais, l’Evêque de Belfort se désespère des licenciements chez General Electric. Or, c’est un proche de Macron qui est aux manettes de ce plan social.

Dans un communiqué, quatre responsables religieux de la région de Belfort, dont l’évêque catholique, Mgr Dominique Blanchet, dénoncent les suppressions de postes annoncées par le groupe General Electric.

« Nous dénonçons les décisions prises avec le seul critère économique ». L’association du groupe interreligieux en Nord Franche-Comté a vivement réagi à l’annonce des dirigeants de General Electric qui souhaitent supprimer plus de 1 000 postes en France. Le groupe américain emploie près de 4 000 personnes à Belfort, dont 1 900 dans l’entité qui fabrique les turbines à gaz, qui pourrait perdre à elle seule près de 800 postes.Cette mise en garde a été signée par quatre responsables religieux de la région dont Mgr Dominique Blanchet, évêque de Belfort-Montbéliard.