En Une

Le Grand Maître de Malte piétine le droit de l’Église

Commentaires (12)
  1. BK dit :

    Bof, avec ces ‘arguments’, à quand des messes Paul VI au pèlerinage de Chartres ? L’indignation unilatérale et le deux poids deux mesures manquent de justesse…

    En aucune manière, par conséquent, des supérieurs généraux religieux ne peuvent interdire toute célébration en forme ‘ordinaire’ particulière. Quant à une célébration dont les demandeurs voudraient qu’elle se reproduise souvent, les supérieurs (les supérieurs certainement compétents) pourraient, pour des raisons proportionnées, ne pas la permettre, ou en tout cas la régler, mais il ne pourrait certainement pas a priori, et avant qu’une demande ne soit faite l’interdire totalement. Cela reviendrait tout simplement à poser une loi particulière contre la loi générale.

  2. RH dit :

    Malte file un mauvais coton depuis déjà pas mal de temps.
    C’est en qq sorte la confirmation de la fin de ce qui a dû être autrefois une organisation plutôt pas mal.
    Passons à autre chose.

  3. PM de Montamat dit :

    Ne faut-il pas relever le motif de cette décision: ‘la communion qui unit tous les membres de notre famille religieuse’. ? Et plus loin, ‘il est de mon devoir de m’assurer que cette communion soit présente dans tous les aspects de la vie de notre Ordre. Parmi tous les éléments qui constituent notre vie spirituelle, la question de la liturgie en usage dans nos célébrations revêt une importance particulière.’ Dont acte pour la dernière phrase.

    On comprend qu’il y a des membres de l’Ordre qui mettent en péril l’unité de l’Ordre ? Il faut y remédier…

    Mais tout de même, la célébration en forme extraordinaire pourrait-elle ne serait-ce que fragiliser la communion entre les membres d’un Ordre dans l’Eglise ? Cet aveu est très intéressant: célébrer selon la forme extraordinaire mettrait en péril la pleine communion.

  4. PM de Montamat dit :

    Ne s’agirait-il pas d’une manœuvre (de plus) contre le Cal Burke, après sa participation à la ‘Déclaration des Vérités’ ? Pure vengeance d’une ‘autorité’ en dérive totalitaire d’exclusion – de mise à l’écart ?

  5. Hervé Soulié dit :

    Une raison de plus pour prier Notre-Seigneur de relever sans tarder de leur charge les prélats supérieurs, y compris le premier, qui gouvernent (qui piratent ?) aujourd’hui l’Eglise catholique.

  6. fg dit :

    Si le rit tridentin est approuvé par l’Eglise, et il l’est officiellement, alors nul, même le pape, ne peut s’opposer à sa célébration. Il suffit d’un prêtre et d’un fidèle (et encore, le fidèle n’est pas obligatoire) pour célébrer cette messe sur un parking d’hypermarché si le célébrant le souhaite: c’est la définition même de la liberté religieuse.

  7. allegrovivace dit :

    le “démagogue péroniste” a des hommes de main

  8. Deo gratias dit :

    Il faut proposer à toutes les personnes compétentes d’intenter un procès en bonne et due forme contre cette décision. Que celles et ceux qui ont quelque influence se mettent à l’œuvre pour un tel procès ! Je comprends mieux, même si je ne suis pas de cette génération, ce qui s’est passé dans les années 70 avec la vraie-fausse interdiction de la messe Tridentine. Ceci dit, ils n’ont rien pu faire pour empêcher cette messe d’être aujourd’hui là et bien présente et bien suivie par de jeunes générations de catholiques. Dans 500 ans, la messe dite de Paul VI aura disparu, c’est certain. Patience…

  9. Le grand maître semble confondre communion et uniformité, au sein de l’Eglise, les fidèles catholiques de rite oriental ou de rite anglican sont en communion avec les fidèles du rite romain, malgré les différences de rite.

  10. Jack dit :

    Depuis la démission surprise et sur-le-champ (obtenue sous quelle contrainte, le saurons nous un jour?) dans le bureau du Pape François du précédent Grand Maitre de l’Ordre Souverain de Malte, un homme de Foi et de Bien, Frà Matthew Festing, qui avait dans un premier temps résisté aux injonctions du Vatican qui défiait cette souveraineté, il faut bien reconnaître que cet Ordre que l’Islam conquérant n’avait jamais pu vaincre depuis qu’il existe n’est plus que l’ombre de lui-même et que son Grand Maître actuel n’est plus qu’un homme de paille obséquieusement dévoué au moindre desideratum du Pape.
    Voir cesser la Messe Tridentine honnie en vigueur dans l’Ordre depuis sa création, quel triomphe pour les modernistes !
    Après Les Frères (et les Soeurs) Franciscains de l’Immaculée, après les Petites Soeurs de Marie Mère du Rédempteur, après l’Ordre de Malte, … “Notre Seigneur Jésus-Christ leur enverra non pas un vrai Pasteur, mais un destructeur.” (Prophétie de Saint François).
    A qui le tour?

  11. un catholique de base dit :

    Qu’est-ce qu’on à faire des querelles … byzantines à propos de vieillards à la tête d’organisation poussiéreuses qui se crêpent le chignon sur la couleur de leurs robes ?

  12. là, il faut donner raison à ce catholique de base.
    Car “Riposte Catholique” fait silence radio sur la situation actuelle de Vincent Lambert, condamné à mort par une justice instrumentalisée par le président de la République, et sur l’indifférence du pape François 1er sur l’enjeu de ce qui est plus qu’un drame.
    Qu’est-ce que l’on à faire de telles querelles de bénitier, face à une telle lâcheté de ces prélats qui ne défendent même pas les droits de la vie ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »