En Une

Le pape François, Marie et la notion de co-rédemption

Commentaires (20)
  1. “Enfin, il est dommage que ces propos polémiques aient été tenus dans l’action liturgique de la sainte Messe, pendant l’homélie. Ils auraient pu faire l’objet d’un discours avec une réflexion nuancée et prononcée sur un ton paternel”.

    Ah ! comme vous êtes gentils à “Riposte catholique”… mais mous comme ne l’indique pas le titre de votre journal en ligne. Vous devriez plutôt être indignés de constater que ce pape refuse en termes provocants et scandaleux d’exercer la fonction magistérielle qui est la sienne. On doit appeler un chat un chat.

    Et puis le mariologue devrait au moins avoir voir le courage de signer l’article.

    Et puis moi, je signe ce message.
    Je m’appelle Henri Courivaud

  2. Sur un point François a raison…

    Prions pour lui…

  3. pouvez-vous préciser votre pensée, Monsieur de Lisbonne ?
    Cela pourrait intéresser les lecteurs, vous savez.

  4. Kevin dit :

    Après les multiples tonterilas du synode sur le Venézuéla avec pachamama et autres au Vatican, le pape Bergoglio continu à se faire remarquer par ses tonterilas à répétitions. Les catholiques ont assisté à tant de tonterilas à la messepaul6 !
    On constate que les tonterilas s’accumulent depuis le concile vat2 et que les conciliaires s’en s’en sont fait comme une spécialité.
    Pauvre Eglise du Christ !

  5. Xavier S. dit :

    Ces phrases “Elle n’a jamais voulu pour elle-même ce qui appartenais à son Fils”, “Elle n’a jamais volé pour elle ce qui appartenais à son Fils”, “Elle ne s’est jamais présentée comme corédemptrice” dévoilent l’esprit mesquin de François, et l’absence d’élévation spirituelle chez lui.
    Ces phrases bizarres et absolument inacceptables sous-entendent une pensée affreuse et impie qui imagine Marie comme une intrigante cherchant à s’emparer d’éléments du pouvoir divin de Jésus, et qui revendique le titre de corédemptrice (un peu comme pour satisfaire une ambition narcissique, car n’oublions pas, le narcissisme réel ou imaginaire chez les autres fait partie des thèmes favoris de Beroglio).
    Elles placent les rapports entre Marie et Jésus dans une logique marxiste.

  6. Justine dit :

    Tonteria : stupide, idiot, bête, ridicule, baliverne, sottise, foutaise, connerie ! … il est raffiné notre pape !
    Son vocabulaire conviendrait mieux pour les prosternations d’adoration au Vatican devant l’amulette de la pachamama !

  7. Antoine de Lisbonne dit :

    Cher ami,
    Vous aurez compris, je n’en doute pas…
    En ce temps de l’Avent, je me garderai de médire même si l’envie ne manque pas.
    Les paroles et actes du pape, qui en doutera, se dispensent de plus de commentaires. Et démontrent ses intentions à qui pouvait en douter. Relisez ses homélies de Fatima 2017 et son mépris des dévotions populaires mais aussi des apparitions. J’en étais revenu amer et choqué.
    Un Joyeux Noël à vous. Les temps qui viennent rendent précieux ces moments de paix.

  8. Michel Cliche dit :

    Vigilance et prudence 28-12-2019

    Je me souviens de Jonas et de la ville de Ninive…

    Autrefois, on croyait à la terre qui était plate et aussi aux limbes…

    Dernièrement : de la Pachamama, la « Terre Mère » dont on parle sans détour au Synode sur l’Amazonie…

    Devant les actions de la Curie romaine, je suis confus et même qui pourrait friser le chaos devant les propos de la stupéfiante déclaration du Pape François, lors de l’homélie de la messe de Notre-Dame de Guadalupe, à Saint-Pierre de Rome, le 12 décembre 2019 sur le refus de reconnaître la Vierge comme Corédemptrice…

    Moi, personnellement, je vois la Vierge Marie comme berger sans tomber dans l’euphorie du féminisme à outrance comme dans notre monde à ce moment… Ici est l’essentiel selon l’Épître aux Romains 10:9 : Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé…

  9. Visiblement, sur ce site, toute parole de pape est parole d’Evangile, sauf bien sûr lorsqu’il s’agit de notre pape actuel, François. Comment donc a-t-il été élu selon vous ? Et comment expliquez-vous sa constante communion fraternelle avec le pape émérite Benoît XVI si ce dernier était de Dieu et que selon vos insinuations, François soit des ténèbres ?

    Je sais que je débarque ici comme un chien dans un jeu de quilles et que vous êtes habituellement bienheureux de démolir entre vous le successeur légitime de Pierre. Eh bien, pour ma part, je m’affirme à ses côtés, dans toutes ses décisions et déclarations inspirées de l’Evangile qu’on a tôt fait, en Eglise catholique, de jeter aux orties quand la teneur en est un peu trop subversive et de nature à déranger l”ordre ecclésial ou social établi.

    Si vous aviez, ici, la moindre notion de ce qu’est une inspiration de l’Esprit Saint, vous manifesteriez davantage de respect pour notre pape en exercice.
    Quant à l’hypothétique dogme de Marie co-rédemptrice, j’applaudis des deux mains le successeur de Pierre de s’y opposer une bonne fois pour toutes.

    Et j’ajoute, avant que vous n’affûtiez toutes vos armes et vos quolibets contre moi, que j’ai constaté depuis très longtemps dans notre commune Eglise que plus on vénère, jusqu’à l’idolâtrie, une Très Sainte Vierge Marie qui n’a plus grand chose à voir l’humble mère de Notre Sauveur, plus on méprise les femmes que l’on croise sur son chemin. L’hyperdulie est la forme la plus élégamment travestie de la misogynie, et ce, que l”on soit homme ou femme en Eglise catholique ou sur ce site où je n’ai mis les pieds que par le hasard des moteurs de recherche… Messieurs-dames, bien le bonsoir.

  10. Ar-Men dit :

    Xavier, “Marie qui “revendique” le titre de corédemptrice.” … de médiatrice….

    Marie qui, à Cana vient intercéder : Et comme il n’y avait plus de vin, la mère de Jésus lui dit “Ils n’ont plus de vin.” Jésus répond : ” Femme, qui a-t-il de commun entre toi et moi ? Mon temps n’est pas encore venu.” Il montre dans les faits que cette heure est venue.
    Il ne l’appelle pas ‘Mère’ mais lui donne le titre de Femme, Epouse de l’Esprit Saint, Nouvelle Eve, celle qui peut tout demander parce qu’elle va tout donner, Unique dans la Création, Femme Mystère vivant. Jésus souligne – et les disciple en ont été frappés, qu’elle peut faire avancer le temps de Dieu, le temps de la Parole. Bien sûr ce temps était venu. Mais le Seigneur a choisi Marie pour l’annoncer comme son prophète. Au temple à 12 ans, Jésus avait fait entendre qu’il devait être “aux affaires de son véritable Père, Dieu seul.” Il y a là bien plus qu’une relation mère-fils : c’est le mystère de l ‘Incarnation et de la Rédemption en marche.
    Marie n’est pas une Dame, pas une disciple comme Madeleine, Il ne faut pas être mesquin avec Dieu. Marie, la femme vêtue du soleil et couronnée de douze étoiles, Marie mère de l’Eglise, figure de l’Eglise…
    Je remercie le pape François de me donner l’occasion de me réjouir de tant de beauté.

  11. AIDAB dit :

    Fils et Filles de lumière par votre baptême,

    Je vous invite à méditer sur le fait peu connu de l’apparition de Notre Sainte Mère à Lyon venue sous le vocable Mère abandonnée à la Croix-Rousse et qui trouve à notre époque toute sa signification.

    On a abandonné Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix et l’on retire ainsi les Croix dans les écoles, les tribunaux etc.
    Par voie de conséquence on a aussi abandonné sa Très Sainte Mère au CALVAIRE et de façon cohérente nous sombrons ainsi dans le monde de l’abandon ( les personnes agêes, les enfants, la Justice, l’économie etc…).

    Mais au fait qui doit écraser la tête du serpent ?

    Ne parle t’on pas de la Vierge Couronnée d’étoiles qui écrasera la tête du serpent.

    Est-ce une fable pour les enfants ?.

    Mais non bien au contraire la bête s’agite, remue dans tous les sens, il mord, il crache son venin caril sent sa fin proche et nous assistons à ses derniers soubresauts.

    Cela est plutôt bon signe

    Suite à cette déclaration l’on assiste pour exemple en France dans le Béarn à la destruction de statues de la Très Sainte Vierge, acte plutôt déconcertant pour le commun des mortels mais pas pour le croyant.

    La très Sainte Vierge Marie invite ses enfants à porter la médaille de la mère abandonnée qu’elle est venue offrir à Lyon pour ces temps difficiles.

    Invoquons la Mère abandonnée et mettons nous sous sa protection pour ce temps particulier que nous avons à vivre et dont nous sommes les témoins.

    La Très Sainte Vierge nous rappelle : MES MÉDAILLES ET RECITEZ 9 FOIS L’INVOCATION

    Mère abandonnée, priez pour nous.
    Mère abandonnée, priez pour nous
    Mère abandonnée, priez pour nous
    Mère abandonnée, priez pour nous
    Mère abandonnée, priez pour nous
    Mère abandonnée, priez pour nous
    Mère abandonnée, priez pour nous
    Mère abandonnée, priez pour nous
    Mère abandonnée, priez pour nous

  12. LAVALLEE dit :

    Merci pour tous ces commentaires très éclairants et qui montrent si besoin était où se situe le curseur de la Vérité. En son temps, l’Eglise aussi qualifiait le dogme de l’Immaculée Conception de “tonterias” (mot très à la mode chez les sud américains et très charmant dans la bouche d’un pape qui le prononce dans une homélie !); contrairement à Véronique Belen je crois à l’action de l’Esprit Saint et c’est Lui qui a inspiré à Bernadette par l’intermédiaire de Marie de l’affirmer à son évêque.

  13. Marc Germain dit :

    Marie est non seulement co-Rédemptrice mais aussi co-Créatrice ! Évidemment Elle n’a pas versé son sang comme l’unique rédempteur, le Christ, le Verbe créateur…Mais il ne faut pas oublier que Marie était là, à l’Origine, bien avant la formation du monde actuel….et à l’Origine (qui ne comporte pas de temps car elle est dans l’Instant), Marie a réalisé bien des choses……et entre autre c’est Elle qui a donné la nature humaine au Verbe éternel afin qu’Il devienne Christ ou Verbe créateur…dans les temps éternels…C’est Elle également qui a conçu (à l’aide de son Époux, l’Esprit Saint), le Corps spirituel de la Personne du Christ, (personne = Corps spirituel + âme). Elle a donc permis au Christ de réaliser sa Mission de Créateur et par la suite sa Mission de Rédempteur. Consulter mon site : https://www.omega-3.forum-gratuit.com qui est une vulgarisation de l’oeuvre de Frédéric Marlière.

  14. Marc Germain dit :

    Consulter le site web au thème 8 : la Vierge Marie pour obtenir la réponse à cette question. Marie n’est pas seulement co-Rédemptrice mais Elle est aussi co-Créatrice : https://www.omega-3.forum-canada.com

  15. Marc Germain, vous divaguez complètement ! Marie co-créatirice, cette ineptie-là, je ne l’avais pas encore entendue. Vous en feriez donc le 6ème dogme marial ?
    Marie est une créature, fille d’Israël, épouse de saint Joseph, comme nous le redisons à chaque eucharistie…
    Quant à la nommer épouse de l’Esprit Saint, c’est encore un excès de langage dans la mouvance de ce site-ci… Vous supposez donc que l’Esprit Saint soit masculin, lui aussi, comme le Père et le Fils ? Drôle de Trinité, bien bancale, et sans rapport avec l’humanité où le féminin est représenté autant que le masculin, faut-il que je vous le rappelle. Laissons donc à la Ruah, la Sagesse, la part féminine de la Trinité !

    Alors bien sûr, vous mettez la mère de Jésus partout pour vous dédouaner de votre omission de cette féminité interne à la Trinité. Les mariolâtres à outrance sont d’ailleurs souvent les plus grands misogynes, et ce qu’ils soient hommes ou femmes. Donner toutes les prérogatives possibles au ciel et sur la terre à une Vierge Marie fantasmée les dispense de reconnaître les charismes spirituels des femmes qui sont autour d’eux. Trop facile !

    Si au moins vous aviez conscience qu’en déifiant la mère de Jésus, vous ne faites que l”offenser, elle qui ne cesse de vouloir nous tourner vers le Christ, comme toute mère non abusive qui s’efface derrière son enfant devenu adulte.

  16. Quelle Mariolatrie. Priez, lisez et etudiez le nouveau testament, imitez Jésus-Christ, et faites comme Marie et ses apôtres, qui eux, ne priaient que Dieu SEUL, afin de respecter et ne pas violer le premier commandement:

    Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée et tu le serviras LUI SEUL.

    La racine grecque traduit par servira est aussi traduisible par CULTE.

    Soyez bénis et transformés par la trinité seule.

  17. Pamela Mampel dit :

    Véronique Belén
    Bien de mots por ne dire que tonterías !

  18. Stéphanie Doyon dit :

    Merci de le proclamer haut et fort très cher frère, MARC GERMAIN, 🙂 Vous faites partie des trop rares chrétiens, à ce que je constate, encore capables de comprendre la grandeur de l’humilité de La Très Sainte Vierge Marie ; capable de contempler la Kénose entre l’Infiniment Sainte Trinité avec notre Sainte Mère, Marie, Corédemptrice, et Celle qui nous enseigne patiemment et si admirablement à devenir nous-mêmes de petits et de petites corédemptrices.teurs comme Elle… Parfaite maîtresse de Sainteté, de Pureté et d’Amour pour notre Dieu Vivant, notre Sauveur Bien Aimé Jésus Christ, Roi de l’univers! Pour moi, Marie Corédemptrice ne fait aucune ombre à notre Seigneur, bien au contraire, Elle le Glorifie et nous amène à faire de même…

    Car, voyez-vous chère soeur en Jésus Christ et chère madame VÉRONIQUE BELEN, vous aurez beau ridiculiser voire vous scandalisez de cette appellation qui vous heurte, semble t-il, cela n’y changera rien, c’est un Dogme, et ce, depuis déjà longtemps… La Sainte Vierge Marie l’a Elle-même demandé d’ailleurs ; dans le cadre des « apparitions mariales d’Amsterdam » (1945-1959). Vous pouvez aller voir les informations sur ce Dogme qui a déjà une longue histoire, une longue tradition qui date du concile d’Éphèse et qui s’est très bien développé dès le début de l’Église…

    Vous trouverez aussi de beaux enseignements et de précieuses informations à ce propos dans l’oeuvre magnifique de Maria Valtorta qui sera proclamée Sainte un beau jour, Docteure de l’Église très probablement, et, la plus grande mystique de tous les temps jusqu’à maintenant.

    Ce dogme dis-je donc, refait surface en fait, et, il sera proclamé à nouveau un jour; tôt ou tard, bien qui l’ais déjà été, il le redeviendra, j’en ais la certitude. Quand ? Probablement quand les hommes seront plus avancés dans la découverte de la Vérité toute entière, cette Vérité que nous offre toujours pour nous parfaire l’Esprit Saint, l’Esprit de Jésus. Mais surtout, quand il y aura moins de sexisme, moins de divisions chez les Chrétiens et une plus profonde charité authentique dans le clergé pour les femmes et pour tous les enfants de Dieu dispersés, je présume.

    Bref, vous pouvez allez jeter un coup d’œil sur Wikipédia à ce propos, c’est tout de même suffisamment documenté.* Ce que le Pape François prend pour une peccadille est un Dogme en fait et il faudra bien un jour qu’un Pape le proclame définitivement pour trancher ce débat quelque peu blessant, voire plutôt surprenant, je trouve. Je me demande même comment il est encore possible d’en douter. Surtout que nous sommes tous appelés à devenirs nous-mêmes des corédempteurs.trices avec Marie en Jésus Christ notre Seigneur. C’est tout de même bien étrange. Cela heurt aussi nos frères Protestants et j’imagine que le Pape François qui essaie un peu trop de plaire et de réconcilier tout le monde, le rejette pour cette raison particulière.

    Il y a aussi notre attachant savant, notre humble frère Théologien Agrégé en Théologie Catholique Arnaud Dumouch qui en parle avec aisance dans ses enseignements tout ce qu’il y a de Catholique et fidèle à la Tradition des Saints, de la Bible et du Magistère. Je trouve très déplorable que peu comprennent cette évidence ; nous sommes pourtant appelés à la Sainteté, tous et toutes ; la Sainteté implique de devenir semblable au Christ, à Sa Ressemblance, à vivre en Conaturalité intense et intime avec Lui, comme le disent si bien certains Saints ; comme Saint Jean de la Croix, le Père Marie Eugène de l’Enfant Jésus. De plus, il y a surtout et par dessus tous et toutes notre Infiniment Saint et Seigneur Jésus Christ qui l’enseigne dans EMV = L’Évangile tel qu’il m’a été révélé et/ou le Poème de l’Homme Dieu de Maria Valtorta.
    Je conclue donc avec une courte prière de réparation et d’admiration humble et saine ;
    Sainte Marie, Ineffable Corédemptrice Admirable, notre Mère ; Toi dont le Fiat si Précieux et si Profond nous fascine et nous est un modèle par excellence, Toi qui nous enseigne avec douceur, patience et Votre Maternelle indicible Humilité comment aimer notre Jésus dignement, comment devenir nous aussi des tout-petits corédempteurs, des toutes-petites corédemptrices en nous amenant ”à offrir nos personne en hostie vivante, sainte, agréable à Dieu : c’est là le culte spirituel que nous avons à rendre” Saint Paul aux Romain 12. En nous offrant sans réserves dans une intimité d’Amour Joyeux et Fidèle, en union de volontés, nos incontournables croix humaines, nos souffrances, notre vie toute entière, tout comme Vous. La souffrance, ce Sceau indélébile de l’authenticité du Véritable Amour entre Jésus Christ et notre âme, sceau ineffable d’une vraie Charité infuse de par Dieu qui embrasse tous nos semblables, nos frères et sœurs en humanité. Que la Volonté Très Sainte et Admirable de Dieu soit faite et non la nôtre. Amen

    *Sur Wikipédia :
    chrome-extension://klbibkeccnjlkjkiokjodocebajanakg/suspended.html#ttl=Dogme%20marial%20%E2%80%94%20Wikip%C3%A9dia&pos=720&uri=https://fr.wikipedia.org/wiki/Dogme_marial

  19. Stéphanie Doyon, je découvre votre post à l’instant car je suis loin de passer ma vie sur ce site insultant pour tout ce qui est authentiquement en marche dans le souffle de l’Esprit.

    Vous croyez donc me convaincre avec vos arguments de pacotille ? Sachez Madame que je suis capable de discerner en Maria Valtorta la plus grande fausse mystique de tous les temps, et je ne puis que constater que son œuvre sacrilège a déjà produit des ravages dans votre intelligence de la foi. Quant à M. Arnaud Dumouch qui n’a jamais été en possession d’un doctorat de théologie et qui est en outre interdit d’enseignement catholique, parlez-lui donc de moi et il vous confirmera que nous avons eu maints échanges dans lesquels je combats pied à pied ses idées mensongères. Madame, sur le terrain de la Vérité, vous aurez énormément de mal à me contrer. Il ne manque qu’un argument dans votre développement, finalement : la Gospa de Medjugorje. Je suppose que vous la vénérez elle aussi. Eh bien, si vous voulez me l’opposer, sachez que je suis devenue dans l’Eglise qui ose parler sa plus fidèle détractrice, et que je ne céderai jamais sur le terrain de ces fausses apparitions qui font tant de tort à l’unité de l’Eglise.

    Donc gardez pour vous Maria Valtorta et Arnaud Dumouch, et attendez-vous à trouver encore ma passion de la Vérité en travers de votre chemin de falsification des Ecritures et de la Parole éternelle du Christ.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »