Summorum Pontificum

50 ans après, la “nouvelle messe” a mal vieilli

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »