Église universelle

A l’approche de Pâques, des pétitions pour avoir la messe ou la communion

Commentaires (6)
  1. arnaudet dit :

    Je suis tout à fait d’accord

  2. fg dit :

    Je viens de voir les images de la bénédiction de Paris par Mgr Aupetit. Elles montrent un “cluster” de 20 journalistes et quelques badauds ne respectant pas les règles du confinement les plus élémentaires et ça ne choque personne.
    A l’inverse, la pétition demandant la possibilité de communier le jour de Pâques en adoptant des règles bien plus drastiques que celles recommandées par les autorités est jugée irresponsable par nos curés et évêques, certains adoptant un ton méprisant (“cathos purs et durs”) et montrant leur ignorance de ce qu’est en vérité la vertu de prudence chrétienne.
    La communion spirituelle peut remplacer provisoirement la communion sacramentelle quand on NE PEUT PAS FAIRE AUTREMENT: ce n’est pas le cas dans l’immense majorité des églises, sachant qu’un nombre restreint de paroissiens souhaitera y participer, et que l’on peut organiser plusieurs communions en étalant aussi leur durée: dans ce cas, ce serait 100 fois moins dangereux qu’aller se ravitailler au supermarché.
    Si nous acceptons qu’une communion spirituelle est aussi valable qu’une communion sacramentelle, alors c’est valable pour toute l’année, et cela reviendra à réfuter la présence réelle de notre Seigneur dans l’hostie, puisque nous pourrons nous en passer.
    Nous avons encore trois jours pour nous réveiller: lundi, il sera trop tard.

  3. le sauze dit :

    il n’y a pas plus de risques d’attraper le virus dans une église que dans un supermarché…faut pas prendre les enfants du bon dieu pour
    des canards sauvages….

  4. oudin dit :

    Non à la persécution anti-chrétienne

  5. fg dit :

    C’est plus grave que ça: il eût été possible de réserver 3 mètres entre chaque communiant sans que la distribution ne s’éternise, alors que la densité des clients dans un supermarché, espace confiné toute la journée, est bien plus importante
    Mais nous n’avons été que 3500 signataires à donner plus de valeur au corps du Christ reçu dans des conditions sécurisées (le port du masque avant le banc de communion ayant été de plus obligatoire), que pour un pack de bière au super U.
    Et que dire de la façon dont notre supplique a été reçu: ça en dit long…
    Seigneur, donnez-nous de saints prêtres.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »