Americatho

Pour les évêques des États-Unis la communion sur la langue ne soulève pas de problèmes sanitaires

Commentaires (7)
  1. Pierre Aibé dit :

    Décidément, la connerie a de beaux jours devant elle,

  2. Jack dit :

    La communion sur la langue est vraiment la moindre des pratiques à risque de contamination par le Covid19 durant une messe catholique.
    Des études ont montré par contre que parler si on n’est pas protégé par un masque, ce qui est déjà un exercice difficile est très contaminant, et que le risque devient extrêmement élevé quand on chante ce qui est très commun dans une église.
    En effet, des microparticules de salive et de mucus porteuses de virus sont émises et restent en suspension dans l’air pendant de longues periodes. Personnellement je trouve extrêmement pénible voire impossible d’avoir à chanter avec un masque.
    Si on était logique, seules des messes basses devraient être célébrées durant la période Covid19

  3. rutile dit :

    Main je n’aime pas trop. Mais quand s’est une dame, je n’ai pas s’autres moyens que la main.

    Ou de m’en priver. dans la ville voisine des religieuses , mais ces dames là sont consacrées

    Mais souvent cette distribution, devrai avoir un autre style. On y voie , enfin passons et prions.

  4. Copyright dit :

    Je vous trouve un peu de mauvaise foi. Ce virus se propage via les goutelettes de salive donc evidemment qu’ouvrir en grand sa bouche devant les doigts du pretre posent problème. Sans compter que parfois (accidentellement) nos levres entrent meme en contact avec les doigts. Le pretre ne peut pas se desindecter les mains entre deux communions !
    Ne pas communier sur la bouche pendant 4,mois, ne va pas vous faire perdre votre foi en la présence réelle. Jésus sais bien que vous le faite à cause de l’epidemie et par obeissance à votre eveque. On peut aussi recevoir la communion dans la main avec respect et ferveur donc pour quelques mois, on peut aussi ne pas etre égoïste et vouloir prendre un minimum de précautions pour eviter la contamination.

  5. Le padouan dit :

    L’idée que la communion distribuée par une femme soit problématique renvoie à une conception archaïque, païenne, de la divinité. Le corps humain est le temple du Saint Esprit: le fait qu’un laïc vous présente l’hostie n’en fait pas une ostie « contaminée « . « Seul ce qui sort de notre cœur est impur«  nous dit le Christ. On peut préférer à titre personnel, pour des raisons de culture familiale communier dans la bouche, mais la communion dans la main n’est pas moindre. Le respect que nous manifestons au Christ se donne à voir dans nos propres actions et vertus, pas ailleurs.

  6. Patricia dit :

    Je suis écoeurée de toute cette mascarade… Les évêques de France n’en parlons pas ; je ne les écoute plus… Ils ont perdu la foi et cela les regarde. Ils font de la communication pour satisfaire aux loges maçonniques et à ce pouvoir crapuleux qui s’est emparé de La France et du monde : le nouvel ordre mondial.
    Honte à eux! Ils ne sont pas des vrais bergers ; ils l’ont montré dans cette crise dite sanitaire.
    Comme dans tous les moments difficiles de ma vie, je me retrouve seule avec Le Seigneur… alors! Franchement, je n’ai pas vraiment besoin d’eux tous car ils dansent au bal des ombres.
    Tant pis pour eux ; ils auront des comptes à rendre au Bon Dieu… ce sont tous de bien piètres prêtres du Christ. Ils ont vendu leur âme à l’esprit du monde depuis longtemps. Voilà qui est dit!
    Et ne venez pas derrière moi me faire de la moraline à 4 francs 6 sous… Si mes propos vous dérange, c’est votre problème pas le mien! je dis simplement ce que j’ai à dire et ce que j’ai sur le coeur, Un grand raz(-le-bol de tout ce cirque! Et c’est tout.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »