Eglise Universelle

Un diocèse sud-africain réfléchit sur l’effondrement de la pratique religieuse après le confinement

Commentaires (4)
  1. Courivaud dit :

    “D’après l’ordinaire du diocèse, l’Eglise a été « stigmatisée », la propagande d’Etat et les médias ont fait croire aux gens qu’ils étaient plus susceptibles d’être contaminés lorsqu’ils se rendaient à la messe que dans tout autre rassemblement social ou public” (je cite la dépêche)

    Ne serait-il pas plus juste de dire que l’Eglise s’est LAISSEE stigmatiser en s’alignant sur les positions tenues pas les administrations nationales et locales, sans poser de conditions, sans émettre de de protestation ? C’est ce ce que l’on appelle une “soumission”. M. Houellbecq peut écrire le second épisode de son roman-fiction (pas si fictionnel, on le sait).

    Ne serait-il pas plus juste de dire que si les fidèles ont en quelque perdu confiance, ne venant plus à la messe, c’est parce que les évêques ne les ont pas défendus.

    Mais aussi, s’il y a une telle défection de la pratique religieuse, c’est parce que les pratiquants avaient DEJA perdu la foi et que la crise sanitaire, de ce point de vue, a servi de révélateur. Et pourquoi ont-ils de la sorte perdu la foi ? Je laisse à d’autres le soin de répondre à ce forum de discussion.

  2. François+ dit :

    Quand l’Eglise catholique est attaquée, ce sont aux fidèles de la défendre.

    Les évêques font ce qu’ils peuvent. La situation est quasi inédite.

    A Lourdes on ne se marche pas dessus, loin s’en faut, mais il vient toujours des pèlerins et quelques malades.

    Les fidèles qui ont une foi tiède n’intéressent pas Dieu.
    A trop prêcher sa miséricorde, on en oublie ses Lois et nos devoirs envers lui.

    La Foi Judéo-chrétienne n’est pas un produit de consommation. Elle demande une certaine rigueur.

    Certains comme les gauchistes et les franc maçons rêvent de balayer la Chrétienté pour la remplacer par l’islam ? Seulement ils ne savent rien d’elle et feraient mieux de lire l’excellent Interroger l’islam” de l’abbé Guy Pagès.

    La France Chrétienne est en grand danger car les collabos d’hier sont ceux d’aujourd’hui. Hitler rêvait de détruire le christianisme, lire “L’opinion allemande sous le nazisme” de Ian Kershaw.

    Peut-être faudra t’il quitter un jour là France pour pouvoir continuer d’être Chrétiens. Il faut s’y préparer lucidement, prendre certaines dispositions financières, apprendre une langue étrangère.

    Soyons tous solidaires en ces temps difficiles et que Dieu nous protège.

  3. FARAIT dit :

    On en revient à la Révolution Française où l’on abattait les ecclésiastiques aux cris “d’ abat la calotte”; de manière à ce que l’ islam devienne la religion de la république française, c’est un scandale Historique à mettre dans les annales mondiales, que la Fille Ainée de l’Eglise instituée sous le Roi CLOVIS, soit reléguée ainsi sous un voile de bure , couverture empreinte d’hypocrisie que sont le droit de l’homme. Que somme nous devenus nous CHRETIENS ?

  4. fg dit :

    Les catholiques dans leur majorité, clergé compris, pensent qu’Olivier Véran a plus de pouvoirs que Dieu puisqu’il est capable de bloquer la transmission du virus entre deux individus distants d’un mètre dans un lieu confiné, comme les supermarchés, alors que Dieu est impuissant , dans sa propre maison, de la bloquer sur une distance supérieure à deux mètres: la communion à Pâques 2020 avait été jugée “criminelle” par certains prélats (j’ai des preuves écrites).
    Il est d’autre part navrant que les seuls à évaluer l’ampleur de cette épidémie avec les yeux de la raison et de la vraie science, prenant en compte l’absence de traitement en amont, l’impact de la pyramide des âges et la comptabilisation contestable des décès, ne se recrutent pas parmi les catholiques.

Traduire le site »