Summorum Pontificum

Le Séminaire Saint-Pie X d’Ecône

Commentaires (3)
  1. TD dit :

    Merci à Mgr Lefebvre d’avoir fondé la Fraternité St Pie X, ses séminaires, ses écoles, ses lieux de culte.
    Mgr Lefebvre a sauvé la foi catholique, le sacerdoce et la messe traditionnelle.
    Sans l’action de Mgr Lefebvre la révolution de Vatican II aurait tout détruit, il ne resterait plus rien.
    Ne l’oublions pas.

  2. Arome dit :

    Bonjour TD,

    l’action de Mgr Lefebvre a été bénéfique au moment de l’Histoire que vous évoquez. Je ne sais pas si elle a été unique : au moins en Angleterre, un motu proprio (je crois) avait été obtenu de son vivant, sans lui. En France, toute une galaxie de prêtres réfractaires a officié dans des granges ou des garages sans être affilié à la FSSPX. Celle-ci a cependant donné une visibilité et une pérennité à un combat qui sans elle se serait sans doute éteint en France avec les derniers prêtres résistants. Sans l’absolutiser, je crois qu’on peut reconnaître à la FSSPX ce rôle, indéniablement positif.

    Deux questions, une sur le passé, une pour l’avenir.

    Pour le passé : que ce serait-il passé si la FSSPX avait “joué le jeu” quand Jean-Paul II a tendu la main ? En 1984, le retour de la FSSPX dans l’Eglise aurait encore accentué à droite le redressement du Saint Père. Qu’il est tragique maintenant de lire sous la plume de la FSSPX des vitupérations contre le pontificat actuel agrémentées de “il faut bien reconnaître que sous Jean-Paul II c’était quand même autre chose”. Eh oui, c’était bien autre chose, quel dommage de ne pas l’avoir vu avant. Idem pour le pontificat de Benoît XVI. Quelle occasion ratée !

    Pour le présent et l’avenir : quand pourrons-nous citer la FSSPX comme modèle d’humilité, de simplicité, de charité fraternelle ? Plaise à Dieu que ce soit de mon vivant. En attendant je prie pour eux et je les accueille en frères quand j’en croise. La liturgie latine est un ensemble creux si elle n’est pas habitée par l’amour de Dieu ET l’amour du prochain. Oremus pro invices (prions les uns pour les autres)

  3. Kevin dit :

    Ce qui est creux c’est la nouvelle religion Vat2 et sa liturgie à la sauce protestante Paul6, la messe creuse sans Dieu, aussi creuse que nos églises qui ont perdu leur âme et se sont vidées d’un coup. Plus rien de sacré. Il ne faut plus adorer le Christ d’ailleurs les conciliaires l’ont remisé sur le côté dans un coin. Adorer le Christ c’est même devenu périmé, défendu, pas moderne le mot sacré pour eux … Puisque les prêtres conciliaires veulent vivre comme monsieur tout le monde, les anonymes et les païens, en se moquant du Christ, ce ne sont pas les laïques qui feront le travail à leur place ni les femmes les curées ! JeanPaul2 embrasse le coran, Bergoglio se prosterne devant la déesse Pachamama, etc, etc ..
    Que vaut la main tendue des hypocrites qui se comportent comme des hérétiques.
    Pour l’avenir l’Eglise et les catholiques ont simplement besoin d’un Pape catholique, vicaire du Christ.

Traduire le site »