En Une

Le Motu Proprio en péril ?

Comments (17)
  1. Pierre Mary de Montamat dit :

    Ah quel malheur, ma pov’dam !!! Il va falloir s’y faire, les temps sont durs…. On va aller mettre un cierge pour q’ca’s’répare !

    Ces propos sont issus d’un utopisme déçu, une grave désillusion et une chimère à laquelle on a voulu croire !

    Croire que le Saint Sacrifice pouvait ‘survivre’ au milieu du déchirement du dénuement, de la déconstruction,… de Vatican II !

    C’est absurde.

    Autre version toute aussi pathétique : vous avez aimé ces prolongations ? Fin de partie…

  2. Arome dit :

    Ce texte pose une vraie question : connait-on le taux de vaccination de la CEI, de la Curie et de l’Université Saint-Anselme ? Il faudrait différer toute promulgation de texte de leur part, avant qu’ils aient atteint (au plus vite) l’immunité collective face à la dangereuse épidémie qui nous afflige 🙂

  3. Courivaud dit :

    Tout à fait d’accord avec M. de Montamat : que l’on cesse de pleurnicher à présent : le gouvernement de l’Église est à la dérive. Y-aura t-il un cardinal à la hauteur pour que soient invalidés les principaux textes de ce funeste Concile ?
    Voilà une bonne raison de brûler un cierge !

  4. Arome dit :

    Bonjour Pierre,

    Ouais ! Bien dit ! “Delenda est Vatican II !”, “Tuer Clouzeau !” aurait dit le commissaire Dreyfus de la Panthère rose. Abolissez Vatican II, de toute manière il n’est pas appliqué (messe en latin dos au peuple, grégorien partout… comme nous le constatons partout dans le monde chaque dimanche, naturellement).

    J’ai une question : il y a des cardinaux et des évêques gay-friendly (voir pratiquants revendiqués). Pouvez-vous m’indiquer l’article de Vatican II qui a autorisé la pratique homosexuelle ? Autre question : Jules César lui-même pratiquait la chose, semble-t-il. Est-il un précurseur de Vatican II ?

    Merci par avance pour votre réponse, Dieu vous garde, union fraternelle de prières (en latin)

  5. Pierre Mary de Montamat dit :

    Je sens comme un parfum drôlatique dans votre commentaire !

    Vous croyez qu’ils peuvent atteindre une immunité collective contre le virus de Vatican II ? Je crois que non. Le dit-virus prospère quoique moribond : il est dévastateur.

    Tout nous montre que, depuis, petits pas après grands pas, ils sont tous atteints et que les épurations se sont succédées des éléments sains de ce grand corps malade. Rares sont les survivants qui ont réussi à en sortir vivants !

    Retour à une vie saine de l’entité Rome-Curie : un rêve en l’état actuel; il faudrait un miracle ! Prions !

  6. Kevin dit :

    Les pires années de l’après concile se prolongent et empirent avec Bergoglio, la planification de la destruction de l’Eglise continue, il est même entrain d’appuyer sur la pédale d’accélérateur comme on le voit.

  7. Pour comprendre ce qui se passe et les raisons profondes qui poussent la majorité des membres du clergé à détruire l’Église, lisez deux ouvrages. Le premier est un roman intitulé ” La maison battue par les vents” de Malachi Martin traduit de l’anglais par François Thouvenin aux éditions ESR, et le second ouvrage raconte les affres du Chanoine Albert MONTHEIL dans le diocèse de Rodez qui voulut s’opposer aux dérives dues aux interprétations fallacieuses de Vatican II aux éditions Petrus.
    Mais souvenons nous qu’à terme, Marie écrasera la tête du serpent.

  8. Pierre Mary de Montamat dit :

    Bonsoir Arome, je réponds ici au 2° commentaire : je suis contre tout rationalisme éthique.

    Voilà, il convient maintenant d’afiner vos 2 questions, et il me semble que vous avez franchi le Rubicon avec Leibnitz; c’est à coup sûr l’inspirateur de votre imbécile rationalisme éthique. Allez voir son Traité de Métaphysique, vous comprendrez.

    Je voulais vous surnommer Coco (Chanel…), puis Jules (Caesar, facile…), mais je choisis ‘monade’ c’est sans doute votre être profond.

  9. Gilberte dit :

    Lorsque les prêtres seront décédés, ils seront peu remplacés faute de vocations et la nouvelle messe disparaîtra

  10. Vatican 2 est une profonde erreur.Le Pape François est d’une forte intelligence sur les questions d’écologie, d’économie. La liturgie sacrée doit être favorisée par des musiques saintes.

  11. Arome dit :

    Prière, pénitence, amour pour l’Eglise, prière pour les hommes d’Eglise, consolation de Jésus dans le saint-Sacrement, jeûne et prière du rosaire, communion fréquente, consécration aux coeurs de Jésus et Marie, prière à St Michel et St Joseph. En toutes choses la charité.

  12. fg dit :

    La proclamation du dogme de l’infaillibilité pontificale à la veille de la guerre de 70 et de la prise de Rome par les troupes sous commandement des loges m’a toujours semblé un peu…imprudente (ça va en faire bondir plus d’un ici, j’en ai conscience)

  13. Pierre Mary de Montamat dit :

    à FG

    Le tout n’est pas de bondir, mais de savoir quelles sont les ‘bonnes’ raisons que vous argumentez pour penser cela ??? Votre jugement sur cette affaire est-il bien juste ? Tout de même, n’est-il pas imprudent de penser que Pie IX et les évêques étaient au courant de ce qui allait se passer ??? Et c’est bien pour cela que le Concile a été suspendu sine die ! L’histoire que vous racontez semble tout à fait stupide !

    Il y a un récent ‘Club des Hommes en noir’ qui a commenté ce sujet. Ce qui n’a pas manqué de vous éclairer, non ?

    Je vous dirai seulement que la proclamation d’un dogme est toujours une action sainte, car inspirée du Saint-Esprit Lui-même.

    En réalité, vous pourriez utilement nous éclairer sur votre opinion ‘autour’ de la proclamation, mais pas plus, me semble-t-il.

  14. Rodumnus dit :

    Si cette décision est prise, cela va entrainer des réactions de violences et de polémiques car nous ne sommes plus dans les années 70 où rien ne transpirait,. Aujourd’hui tout se sait. et la Congrégation pour le Doctrine de la foi a bien compris .les risques majeurs sur le pontificat de F1 d’une telle décision.. Le Vatican ne peut pas faire sa petite cuisine tout seul..

    La masse imposante des adeptes de la Messe tridentine se fera entendre ainsi que les prêtres pratiquant les deux formes. Les prêtres désobéiront et continueront à dire les deux formes à leur convenance. On ne peut pas sans raison interdire ce qui a été autorisé en 2007 de façon irréversible ; on ne reviendra pas en arrière.!
    On attend une lettre du Cardinal Sarah …..et autres.

    L’état des lieux désastreux en de nombreux endroits de la Messe de Montini- Bugnini devra être fait sinon cette forme va disparaîtra à plus ou moins longue échéance.
    A quand l’application correcte de SacroSancrum Concilium? A quand une formation sérieuse des clercs et des laîcs engagés dans la liturgie?
    Que fera le nouveau dicastère avec son nouveau président ,Mgr Roche? Aggraver la situation ou enfin porter la réforme? Sont-ils taillés pour engager cette réforme? Seront.-ils conscients de la révolte sourde à l’encontre de de la décadence liturgique et des risques majeurs de leur inaction.?

  15. Pierre Mary de Montamat dit :

    à Rodumnus

    Je ne suis pas sûr qu’il y aurait une ‘révolution’, que les prêtres ‘bi’ vont désobéir, etc…

    Je me fonde sur l’expérience d’un petit diocèse du centre de la France où les desservants de la Messe ont été virés; il reste une Messe par mois et le reste du temps, une moitié des paroissiens va au NOM, en signe d’unité de foi et d’unité ecclésiale. Sans état d’âme… On a donc divisé par 2 les fidèles à la Messe.

    Que vont faire les fidèles de Dijon après que l’évêque ait viré la FSSP ?

    A force de nous dire qu’être ‘bi’ n’était pas un problème, voilà la résultat allons tous en chœur à la Messe de Vatican II.

    Il est tout de même surprenant de lire comme un progrès que le Vatican ne fasse plus ‘sa petite cuisine tout seul’ !!! Et de redouter que les évêques soient maîtres dans leur diocèse ?!?

    Et dans le même temps, vous attendez encore des réformes salutaires de Rome. Vous êtes dans l’illusion. De même sur la ‘formation sérieuse’ que vous souhaitez : du rêve ! On fait de la pub sur TVL pour A Dumouch ! Allez voire sur KTO les émissions de formation au mariage (la 4/4 est savoureuse) et vous comprendrez qu’il y a un décalage impressionnant ! Allez voir les formations en ligne du jeune dominicain qui sont certes très modernes, mais pas vraiment satisfaisantes ! Allez voir le débat avec le fr T Humbrecht sur ‘nature et grâce’ (réédition du Surnaturel de Lubac) ! Lisez FC sur ‘les trois petits coups’ (n° 2256) ! El enfin, lisez La Croix ! etc… Le catholicisme est bien détricoté de partout ! Et l’on salue l’évêque qui ‘autorise’ la communion dans la bouche !!! On est en pleine folie. Et vous proposez de faire un état des lieux du nouveau rite ?

    Malgré le SP de 2007, les évêques ont gardé la main sur les lieux de célébration ‘extraordinaire’ et les FSSP et ICRSP ou autres sont sous la coupe des évêques. Il s’agirait que les prêtres diocésains le soient aussi. Qu’avez-vous à reprocher à cela ?

    En fait, ceux que disent que ‘l’Eglise romaine’ a cessé depuis Vatican II d’être tridentine (PL 799) disent en réalité qu’elle a cessé d’être catholique.

  16. Rodumnus dit :

    Je constate que mes propos entrainent des réactions.
    Il faut toujours espérer une réforme qui viendra surement.
    Il y a de lieux de formation sérieux . il y a ses médias sérieux et catholiques ,il y a des prêtres bien formés. Il y a des référentiels de formation de valeur. Tout n’est pas mauvais dans l’Eglise, loin s’en faut..
    Celui qui écrit ce texte est lui même impliqué dans la formation et je peux vous citer de nombreux ouvrage et lieux sérieux.
    Faire l’état des lieux oui car n’ayant pas de formation, les pasteurs acceptent n’importe quoi et il faut que les évêques .en prennent conscience. Viendra surement un temps des évêques réformateurs! Encore faut-il que des évêques valables soient nommés. à commencer par celui de Rome..
    Jean- Paul 2 et benoit XVI ont été d’authentiques papes catholiques. mais souvent ” Vox clamentis in deserto!.”
    La” petite cuisine” signifie que l’on prend des décisions personnelles en cercle restreins ,idéologisé , en dehors de la sagesse. et du bien des chrétiens qui est la norme de l’agir des pasteurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Traduire le site »