En Une

La Rochelle : les riverains mobilisés pour l’avenir de la chapelle Sainte-Anne

Commentaire (1)
  1. Courivaud dit :

    Cela vaudrait la peine de faire une enquête ciblée qui recense tous les lieux OFFICIELS de culte qui ne sont pas entretenus décemment par les collectivités locales qui en sont propriétaires et maîtres d’ouvrage afin d’avoir une juste mesure du désastre dans un contexte de christianophobie de plus en plus perceptible. Cela prend du temps sans doute, mais ce serait un véritable service rendu “pour tous” (pour une fois que le pourtoussisme servirait à quelque chose !).
    au lieu de faire des brèves éparses où l’on mélange les carottes et les poireaux, car une église paroissiale négligée, abandonnée ou désaffectée, ce n’est pas la même chose qu’une chapelle négligée, abandonnée ou désaffectée quand bien même serait-elle à l’inventaire des monuments historiques.

Traduire le site »