En Une

FSSP à Dijon : une page Facebook pour réagir

Commentaires (13)
  1. Justine dit :

    Il y a des tournioles qui se perdent ! Cela pourrait bien être un bien en toute charité pour faire réfléchir Monseigneur et le ramener dans le droit chemin, le réveiller de son délire conciliaire ! Ce serait une vraie correction fraternelle !

  2. TD dit :

    Cette affaire de Dijon montre que les fidèles qui se soumettent aux évêques modernistes pour obtenir la messe traditionnelle se font des illusions. Ces évêques ne supportent pas la Tradition et veulent la supprimer par tous les moyens. Ils n’hésiteront pas à employer des méthodes staliniennes. Et pourtant la Fraternité St Pierre est officiellement reconnue par Rome et a un statut canonique régulier.
    Mais rien n’y fait : les évêque modernistes détestent tout autant la Fraternité St Pierre que la Fraternité St Pie X.
    La position de la Fraternité St Pie X est la bonne depuis le début : “la Fraternité Saint-Pie X, s’est toujours appuyée, à la suite de son fondateur Mgr Marcel Lefebvre, sur les droits imprescriptibles de ce rite. Ni sa prétendue interdiction, ni son rétablissement sous conditions ne lui apparaissent valables devant ces droits.” (FSSPX news 28/05/21).
    Prions pour que les fidèles ouvrent les yeux : les fidèles qui voient qu’aucune solution n’est possible avec des évêques aussi sectaires peuvent rejoindre la Fraternité St Pie X.

  3. Hervé Tissier de Mallerais dit :

    Cette affaire me semble lamentable et l’Evêque de Dijon me parait être un triste sire .La meilleure des solutions , me semble-t-il, serait d’appeler à la rescousse la Fraternité Sacerdotale St Pie x.

  4. même si le pape ne paraît pas aller dans la direction soutenue par Benoit XVI, il faut que le nonce apostolique soit saisie de l’affaire car il y va de l’unité de l’église
    le communiquer de l’évêque est un véritable scandale.

  5. Christian Loddé dit :

    Heureux évêque qui doit avoir trop de prêtres ! question : combien d’ordinations cette année ???

    N’y a-t-il pas eu un ou deux suicides récemment dans son diocèse ?

    L’évêque est peut-être un disciple des évêques allemands !

  6. JlM dit :

    Je suis profondément choquée par tout cela. Si les églises se vident alors qu’elles se remplissent lors des messes traditionnelles, les responsables ecclésiastiques devraient s’interroger. Pourquoi abandonner chants, traditions, rites qui réunissent le plus grand nombre ? Pourquoi cette recherche actuelle de la beauté de la liturgie que l’on retrouve chez nos frères orthodoxes ou chez les chrétiens d’Orient que le Concile Vatican II nous a fait abandonner? Le catholicisme n’est pas le protestantisme austère, mais la joie de vivre et de se rassembler pour communier ensemble et regarder vers le Seigneur dans la même direction que le prêtre qui célèbre la messe.

  7. PICHARD dit :

    Depuis Mr GRENTE Je suis sarthois d’ origine,, nos évêques sont fous et à coté de la Vie , ils n’ont pas encore compris et vue que l’absence de fidèle sont à leur crédit ,

    Et bien sur la crise de nôtre société religieuse et civile

  8. NOUS MANQUONS CRUELLEMENT DE PRETRES ET L’EVEQUE DU COIN RENVOIT CETTE COMMUNAUTE !!!
    C’EST INCOMPREHENSIBLE ! TOUS LES CATHOLIQUES DE CE SECTEUR DEVRAIENT SE MOBILISER ET ECRIRE A L’EVEQUE.

  9. Gilberte dit :

    Les paroissiens auront beau avoir une messe traditionnelle le dimanche, si leurs enfants sont privés de catéchisme solide ils auront une foi superficielle

  10. Marek dit :

    Devant l’absence de réaction des autorités de la FSSP on est en droit de s’interroger sur le bien-fondé de la décision de Mgr Minnerath.

    Après tout, le remplacement de prêtres FSSP par des diocésains ou la transformation en diocésains de prêtres FSSP est un phénomène désormais classique. Cela a été théorisé par Mgr de Dinechin dans la cathédrale de Laon lors d’ordinations FSSP. Dès sa création, cette Fraternité s’est mise au service des évêques qui sont en France. Aux Etats-Unis elle a les coudées plus franches.

  11. Thibault dit :

    Cet évêque à un comportement sectaire qui est denoncable, c’est pas une manière de gérer un diocèse !

    Après je pense qu’il faut avoir une réflexion plus large sur l’intégration du rite traditionnel dans l’Eglise. Le fait de faire un mouvement à part, une Église dans l’Eglise cela est un problème. Il faudrait que ces rites soient parties intégrante des paroisses, qu’en fonction de la demande il puisse y avoir des messes traditionnelles a une fréquence adaptée dans plusieurs paroisses du diocèse. Il faut éviter ce qui se passe aujourd’hui avec 2 formes qui ne se parle et fréquente plus… Avec du catéchisme à part… Avec 2 prêtres pour 300 fidèles alors que d’une une paroisse classique un prêtre à plusieurs milliers de fidèles à sa charge.

    Il ne faut pas oublier que la masse des catholiques non pratiquants est gérée exclusivement par le diocèse et non par les paroisses traditionnelle et c’est dommage. Dans le travail d’évangélisation ce système est catastrophique. Des prêtres au bord du burn out d’un côté, et de l’autre des prêtres qui ont une poignée de fidèles et ça dans le même diocèse. À mon sens il faut repenser la manière d’intégrer la fraternité Saint Pierre et l’ institut bon Pasteur pour qu’ils s’intègrent dans l’Eglise de manière plus coherente

  12. Justine dit :

    Thibault @ – Les catholiques sont chez eux dans leurs églises avec leur liturgie et la Sainte messe prêtres et fidèles tournés vers le Christ le Dieu … toujours vivant.
    Ce qui serait cohérent c’est de virer de la Sainte Église, au besoin par les fenêtres ouvertes, tous ces coucous modernistes, comme on connaît les mœurs de ces gros volatiles.
    L’évangélisation n’aurait pas été autant catastrophique si les modernistes avaient suivi des cours de catéchisme avant de prétendre instruire les enfants ! … mais c’était sans doute programmé dans la méthode des modernistes … eux devant et Dieu derrière comme on sait !

  13. Marc VAUTERIN dit :

    ancien paroissien de la Fraternité Saint-Pie X à DIJON, et actuellement paroissien des Missionnaires de la Miséricorde divine à TOULON, mais aussi parfois de la FSSPX dans cette même ville, je tiens à apporter tout mon soutien à la Fraternité Saint-Pierre de DIJON, pour le maintien de cette paroisse qui pratique le rite de Saint-Pie V; les évêques modernistes ne veulent rien comprendre de ce qui ne vien tpas d’eux; en fait, ils sont jaloux du succès des communautés traditionalistes! cette affaire est pitoyable! et bien à l’image de trop nombreux évêques français; heureusement, il y en a qui tiennent bon!!

Commenter

Votre courriel ne sera pas public. Les champs requis sont marqués : *

Traduire le site »