En Une

Traditionis Custodes : suivez les restrictions aux messes traditionnelles dans le monde entier

Commentaires (4)
  1. Alcher dit :

    Comment s’appelle ce site svp ?

  2. Jacques DUMON dit :

    Les sévères restrictions aux messes traditionnelles en latin imposées sans aucune concertation par le Pape sont illégales et peuvent donc être désobéies sans souci de pécher .
    Le Pape Benoit n’a-t-il pas lui même confirmé que la Messe tridentine n’avait jamais été abolie, contrairement aux mensonges que certains évêques ont tenté d’enfoncer dans le crâne des fidèles avant Summorum Pontificum.
    Des évêques menteurs? Oui cela est tout à fait possible; Ne dit-on pas que “l’Enfer est pavé de crânes d’évêques” ?
    Elle n’a jamais été abolie et ne le sera jamais puisque le décret du Pape Saint Pie V spécifie bien “ad aeternum”

  3. Bernard Gay dit :

    Il faut faire relire aux évêques le canon 187 du code de Droit canonique, qui stipule que “chaque fois qu’il le jugera utile à leur bien spirituel, l’évêque diocésain a le pouvoir de dispenser les fidèles des lois disciplinaires portées par l’autorité suprême de l’Eglise”. Cela concerne notamment les injonctions d’un motu proprio.

  4. Chris83 dit :

    En réponse à Jacques “mon frère en Christ” je suis d’accord avec lui, bien que ne connaissant pas les “décrets du Vatican’ ceci me semble plus anti-chrétiens que chrétiens. Je tiens à dire que je suis catholique et actuellement en détresse de paroisse. En effet l’Eglise ne répond plus à mes demandes de fidélité, sagesse, honnêteté, et surtout la FOI dans le Christ et les paroles des Evangiles.
    Je suis parfois “effondrée” en écoutant les sermons durant des messes qui n’ont plus rien de spirituelles, Et “ils” s’étonnent que les églises se vident? Elles vont se vider encore un peu plus après cette déclaration du Pape. Il est temps que les chrétiens catholiques se réveillent et reprennent en mains leur religion sacrée, ne se divisent plus comme le fait actuellement le gouvernement laïc vis à vis du peuple de France.

Traduire le site »