Summorum Pontificum

La messe en liberté surveillée

Commentaires (2)
  1. TD dit :

    C’est maintenant que l’on voit combien Mgr Lefebvre a été clairvoyant. Dès 1988 il avait bien vu que l’on ne pouvait faire confiance dans la Rome moderniste qui avait le désir d’anéantir la Tradition.
    En 1988 Rome voulait détruire la Tradition avec douceur : on créait la Fraternité St Pierre et on se montrait prêt à tolérer la messe traditionnelle.
    Maintenant avec l’ultra progressiste Bergoglio on emploie la méthode violente.
    Mais il ne faut pas se soumettre à la dictature bergoglienne. Lire ci-dessous un extrait de la Bulle Quo Primum de St Pie V valable à perpétuité. Nul ne peut interdire la messe de toujours.
    “Et même par les dispositions des présentes et au nom de notre autorité apostolique, Nous concédons et accordons que ce même missel pourra être suivi en totalité dans la messe chantée ou lue, dans quelque église que ce soit, sans aucun scrupule de conscience et sans encourir aucune punition, condamnation ou censure, et qu’on pourra valablement l’utiliser librement et licitement, et cela à perpétuité.
    Et, d’une façon analogue, Nous avons décidé et déclarons que les supérieurs, administrateurs, chapelains et autres prêtres de quelque nom qu’ils seront désignés, ou les religieux de n’importe quel ordre, ne peuvent être tenus de célébrer la messe autrement que nous l’avons fixée, et que jamais et en aucun temps qui que ce soit ne pourra les contraindre et les forcer à laisser ce missel ou à abroger la présente instruction ou la modifier, mais qu’elle demeurera toujours en vigueur et valide, dans toute sa force, nonobstant les décisions antérieures et les constitutions et ordonnances apostoliques, et les constitutions générales ou spéciales émanant de conciles provinciaux et généraux” (Bulle Quo Primum)

  2. M. Jean-Paul Benoist dit :

    Mes chers Amis,

    Ne vous inquiétez aucunement: la Messe Authenthique ne périra jamais! Elle a reçu les promesses de la Vie éternelle!

    Bien des vecessitudes certes, mais “porta infernum non praevalaebunt”! L’Epouse ne saurait être séparée de l’Epoux! Impossible, même

    pour les forces infernables: d’ailleurs, ils lesavent bien! Dieu est le mâitre toujours et partout et pour lEternité bienheureuse!

    Soyons doux, mais soyons femes aussi,,ne cédons sur rien! Resistite fortiter.

    En union de ptrères avec vous tous,

    Très humblement vôtre,

    Le pauvre pécheur que je sais être.

Traduire le site »