Summorum Pontificum

Une supplique pour la messe traditionnelle

Commentaire (1)
  1. TD dit :

    Ils sont bien gentils ces braves jeunes gens mais ils n’ont pas compris ce qu’est la vraie nature de la révolution.
    Il s n’ont pas compris que les autorité de l’Eglise sont des révolutionnaires qui veulent détruire toute la Tradition.
    Mgr Perl, secrétaire de la Commission Ecclesia Dei, l’avait dit dans une lettre datée du 18 novembre 1993 (après 1988 et avant le motu proprio de Benoit XVI de 2007) : « L’Indult est une concession qui n’est pas destinée à durer éternellement. […] La célébration de la messe selon le Missel de 1962 est l’exception, la règle, la réforme liturgique introduite par l’Église il y a 25 ans, et suivie par 99% de l’Église. »
    Maintenant les révolutionnaires ont décidé que cette concession est terminée.
    Très franchement je ne crois pas que le pape cool, branché grand copain des homosexuels et des divorcés remariés va se laisser amadouer par la supplique de ces braves jeunes gens.
    Mgr Lefebvre avait vu clair en 1988 quand il refusa les concessions de la Rome moderniste voyant ou cela allait mener.

Traduire le site »