Summorum Pontificum

Dernière messe de la Fraternité Saint-Pierre dans le diocèse de Dijon

Commentaires (12)
  1. TD dit :

    L’avenir est très sombre pour les instituts “ex ecclesia dei”. La commission “ecclesia dei” ayant été dissoute ils n’ont plus de protection à Rome. Ils dépendent désormais du cardinal João Braz de Aviz qui on le sait leur est très hostile.
    On peut être sur que la Rome ultra moderniste ne va pas en rester là. Le but des ultra modernistes qui dirigent l’Eglise est d’anéantir définitivement la messe traditionnelle. La messe traditionnelle de 1988 à 2021 n’a été qu’une tolérance pour récupérer les fidèles et les prêtres de la Fraternité St Pie X. Maintenant la politique a changé : c’est la peine de mort pour la messe traditionnelle.
    Quant aux fidèles de Dijon ils ont 3 possibilités.
    – Soit ils résistent aux abus de pouvoir de l’évêque comme le fit Mgr Ducaud-Bourget à Paris face à Marty, cardinal de satanique mémoire, dans les années 70.
    – Soit ils se soumettent et ils seront détruits d’ici peu.
    – Soit ils rejoignent la Fraternité st Pie X qui a un prieuré à Dijon (je rappelle également que le séminaire st curé d’Ars à Flavigny se trouve dans le diocèse de Dijon).

  2. Raymond Nussbaum dit :

    Mal, vraiment par les décisions de François, après le culte satanique de “Pachamama”, le nouvel Motu proprio catastrophique…. Où allons nous ? Il faut prier, prier sans cesse…. Avec les décisions de François, c’est une gifle magistrale à St Jean-Paul II et plus encore à notre très aimé et vénéré SS Benoît XVI. Non , le Pape n’a pas raison, et je m’éloigne de plus en plus de cette église moderniste qui nous baffoue. et du pape actuel…. Quelles souffrances !

  3. Arome dit :

    Bonjour TD,

    avec plus de précision votre commentaire serait sans doute plus juste.

    Exemple : “Rome ultra moderniste” veut “détruire la messe”. Si Rome est actuellement ultra, faut-il déduire qu’avant elle n’était “que” moderniste ? C’était sous Jean-Paul II et Benoît XVI, dont vous dites – avec raison – que la ligne de gouvernement était différente quant à la question de la liturgie tridentine. Donc la Rome moderniste c’était pas mal ? mieux en tous cas qu’aujourd’hui ? Le fond de ma question est : quand donc les tradis admettront-ils qu’ils ont magistralement raté les ouvertures faites sous le pontificat de Benoît XVI ? Et quand admettront-ils qu’à force de caricaturer les autorités romaines ils se sont enfermés eux-mêmes ? Sous Benoît XVI, les commentateurs de ce site y allaient gaiement de leur disque rayé : Rome moderniste, etc… Voilà ! C’est passé ! Bravo ! Maintenant il faudra peut-être affiner les propos pour ne pas gâcher les prochaines occasions.

    “Peine de mort pour la messe traditionnelle”, “détruire la messe traditionnelle” : le risque existe, mais actuellement le propos est un peu excessif. Si l’on s’en tient au texte, il est juste de parler de restriction sévère. C’est une nuance, d’accord, et le risque existe d’une disparition d’accord, mais ce n’est pas encore l’interdiction totale. L’alerte est réelle, mais soyons précis pour ne pas atteindre de mauvaise conclusion. Par exemple, en chirurgie il y a une nuance de taille entre “le patient est quasiment mort” et “il est mort”. Le comportement induit n’est pas le même.

    “si les fidèles se soumettent ils seront détruits”. Non. Leur identité sera menacée, si vous voulez. Mais ils peuvent faire le gros dos, comme les modernistes (les vrais) l’ont fait sous Jean-Paul II et Benoît XVI ( d’où leur rage actuelle). Le pape n’est qu’un homme. Attendez le successeur. D’ici-là il serait bon de réfléchir à pourquoi cet échec. Par analogie, le combat des Vendéens était noble, et pourtant cela ne les a pas empêché de commettre des erreurs stratégiques. D’après vous, quelles ont été celles des tradis ?

    “Rejoindre la FSSPX” : oui, la possibilité existe. Maintenant la FSSPX n’est pas dans une forme olympique, et si elle conserve fidèlement la liturgie, elle est défaillante sur d’autres points. Son travail de mémoire est méritoire, mais elle est assez loin d’être parfaite. Les Russes blancs ont cru que la révolution venait du laxisme, ils ont réussi à être plus odieux encore que les Rouges en croyant sauver la sainte Russie – j’espère que vous comprendrez le parallèle. La situation ne se prête pas aux simplismes, ni d’un côté ni de l’autre. Adoration, communion, beaucoup d’amour pour le Seigneur : qu’Il nous vienne en aide.

  4. Arome dit :

    PS : pour les fidèles de la FSSP à Dijon. Je mesure la douleur et l’épreuve vécue. Mon commentaire s’adressait aux contributeurs habituels de ce site. Je partage votre désarroi face à la dureté de l’évêque. Union de prières et de souffrance.

  5. Arome dit :

    @Raymond Nussbaum : Oui, la décision du pape réveille beaucoup de blessures anciennes, et n’est pas la plus amène. Où allons-nous ? Mais au Ciel cher ami, et nous n’y entrerons qu’en étant pleins de l’amour de Dieu. “Le Pape n’a pas raison” : à la vérité cher ami vous n’en savez rien, et moi non plus. Seul Dieu sait, et il jugera, ne vous inquiétez pas. Mais nous, ne jugeons pas pour ne pas être jugés. L’expression “s’éloigner de l’église” peut avoir plusieurs sens, et je ne sais pas celui que vous y mettez : mais ne partez pas trop loin quand même. Ceux qui par vertu ont fui l’Epouse s’appelaient Luther, Calvin, Zwingli, Valdo… et ils ont mal fini. Gardons nos lampes allumées dans l’épreuve. Bien à vous,

  6. TD dit :

    Non M Nussbaum les décisions du sinistre pape Bergoglio ne sont pas “une gifle magistrale à St Jean-Paul II”.
    Jean Paul II n’a rien d’un saint. Si Bergoglio l’a “canonisé” (les procédures des procès de canonisation n’ont pas été respectées) ainsi que tous les papes conciliaires c’est pour canoniser Vatican II. Avec ces canonisations à la chaine les modernistes veulent montrer que Vatican II est 5ème évangile.
    Jean-Paul II était le pape d’Assise, du baiser du coran, le pape qui a osé dire que chrétien et musulmans ont le même dieu, le pape des droits de l’homme , des repentances , le pape laudateur de Vatican II, le pape de la liberté religieuse (pour les fausses religions) le pape qui a laïcisé les Etats catholiques … Il n’ y a pas la moindre sainteté dans tout cela.
    Du reste c’est bien Jean-Paul II qui a nommé archevêque de Buenos Aires et cardinal un certain Mgr Bergoglio.
    Malheureusement le pape actuel très moderne, à l’écoute du monde, écolo, grand copain des homosexuels et des divorcés remariés est dans la continuité de Jean-Paul II et de la révolution conciliaire.

  7. BiENDITDONC dit :

    Comme il est dit : il faut prier prier sans cesse… et avec le Rosaire nous gagnerons cette bataille, car RIEN n’est impossible à Dieu surtout si c’est sa Très Sainte Mère qui le Lui demande !!!!
    Il y a des martyrs corporels, ceux-ci sont des martyrs spirituels ! Mais il faut savoir si nous sommes POUR Dieu ou CONTRE Dieu ..

  8. Gabrielle dit :

    je ne vois pas pourquoi faire une supplique à ce pape, qui a été traité d’anté Christ par Michel Onfray , dernièrement, ce qui est dommage c’est qu’il était face à face avec Eric Zemmour, donc ce dernier a mis un mur de silence, évidemment
    Je ne vois pas pourquoi la Fraternité Saint Pierre obéirait à un faux pape (marqué en bleu sur un site américain, lors de son élection , il est d’ailleurs sans symbole,) C’est à Jésus Christ que l’on doit obéir, d’ailleurs, Notre Seigneur avait annoncé à la stimagtisée Marie Juhie Jahenny, que ses ennemis étaient à l’œuvre d’une fabrication d’une nouvelle Messe, qui serait horrible à ses yeux Voilà, c’est pourquoi, tant de malheurs arrivent et qu’il y aura de nouveaux virus impossible à soigner , et d’autres maux , si la France et ses prêtres modernistes ne revienne pas à la vie vie spirituelle , à la Messe et aux sacrements du Christ. Il y a des prêtres modernistes qui sont en enfer parce qu’ils n’ont pas dit la Sainte Messe et n’ont pas converti, comme le pape faisant du social et non de la religion.En tout cas, dans les Landes la Fraternité St Pierre a pris un directeur en Allemagne depuis deux ans, et ainsi, ils sont tranquilles.Pour la pétition, je ne signe pas parce que change.org n’est pas un site sérieux, je n’en dirais pas plus…

  9. Christian Loddé dit :

    Écrivez à Mgr Minnerath comme je l’ai fait ! Quand de nombreux courriers s’accumulent sur les bureaux des évêques , des ministres
    et autres : même le PAPE cela ferait , peut-être , réfléchir ces MM .

    On peut toujours rêver .

  10. TD dit :

    M Arome la politique de la Rome moderniste a toujours eu le même objectif qui est d’imposer une nouvelle religion maçonnique à la suite de Vatican II mais les moyens diffèrent d’un pape à l’autre.
    Sous Paul VI c’était le progressisme triomphant : on dissout (illégalement) la Fraternité St Pie X après un procès stalinien, on interdit (tout aussi illégalement) la messe traditionnelle. Mais cette méthode a échoué : la Fraternité St Pie X a continué de se développer.
    En 1987 changement de méthode : on nomme le cardinal Gagnon pour visiter la FSSPX qui se confond en compliments sur la Tradition et on propose à Mgr Lefebvre un accord qui a pour but d’absorber la Tradition dans “l’Eglise conciliaire” (expression de Mgr Benelli). Mgr Lefebvre déjoue le piège et refuse.
    Après le sacre d’évêques on lance une fausse excommunication pour faire peur aux fidèles (attention si vous suivez le méchant Mgr Lefebvre et la méchante Fraternité St Pie X vous êtes excommuniés) et on fait preuve de tolérance pour la messe traditionnelle (tolérance temporaire comme le dit Mgr Perl).
    Pas de chance cette méthode n’a pas marché non plus et la Fraternité St Pie X a continué de se développer.
    Benoit XVI fait donc machine arrière, reconnait que la messe de toujours n’a pas été abrogée (summorum pontificum) et lève les fausses excommunications.
    Actuellement on a un pape révolutionnaire pur et dur (comme les révolutionnaires de 1793) qui veut imposer la révolution par la force et la violence et qui ne peut supporter la messe traditionnelle et la condamne à mort (comme les révolutionnaires de 1793 qui envoyaient à l’échafaud leurs opposants).
    Mais sur le fond on en arrive toujours au même problème : Vatican II qui a introduit le modernisme et le libéralisme dans l’Eglise.

  11. Arome dit :

    Bonjour TD,

    j’apprends que Votre Sainteté a décidé que Jean-Paul II n’était pas saint. Ah bon ? Mais cher monsieur, quels sont donc vos titres, qualifications ou mandats pour juger (1) de la sainteté (2) des autres (3) ?

    Vous égrenez ensuite la litanie des motifs de non-sainteté (à vos yeux). Et là, merci d’illustrer si parfaitement ce qu’est un auto-conditionnement. A force de répéter en boucle, comme vous le faites sur le site, les mêmes arguments, vous vous êtes convaincus qu’ils étaient vrais. Et depuis, vous jugez, vous jugez…. sauf que vos prémisses sont fausses. Mais vous vous êtes enfermé dans vos arguments et auriez beaucoup de mal à admettre qu’une autre façon catholique de voir les choses est recevables.

    Les Américains appellent ce phénomène “echo chamber” : vous ne discutez plus qu’avec des gens qui pensent comme vous, et vous vous enferrez dans des perceptions partiellement vraies – et donc partiellement fausses. Et d’approximation en approximation, vous atteignez de fausses conclusions.

    Vous parlez d’Assise 1986, comme exemple de non-sainteté. C’est faux. Dites qu’Assise vous a choqué, c’est plus exact, dites que vous ne l’avez pas compris, ou que ça vous semble douteux, mais pas que c’est un obstacle à la sainteté : vous n’en savez rien. Vous ne pouvez pas en juger, n’ayant à nouveau ni compétence ni légitimité ni mandat. Vous ne pouvez même pas vous en faire une idée, ignorant manifestement l’intention du pape dans cette affaire. Vous avez jugé de manière téméraire et fausse sur la foi de résumé que d’autres ont fait. Idem pour tous les autres articles de votre liste. C’est dommage, vous seriez utile pour les bons combats aujourd’hui (par exemple, contre certaines influences actuelles dans l’Eglise), mais vous êtes trop occupé à ressassez les combats – perdus – d’hier et d’avant-hier. Aujourd’hui, le but c’est de gagner – avec ou sans vous, mais avec vous ce serait plus sympathique.

  12. Arome dit :

    TD, est-ce que vous vous êtes relu avant de publier ?
    Bergoglio aime les homos, or JP2 avait fait Bergoglio cardinal, donc Bergoglio incarne la continuité de Jean-Paul II.

    Bravo ! Appliquons le même raisonnement :
    Jean XXIII a fait entrer dans l’Eglise un désastreux esprit d’aggiornamento, or Pie XII avait fait Roncalli cardinal, donc Pie XII voulait le déasatreux aggiornamento dans l’Eglise.

    Bon, ben là je crois qu’on a plus besoin d’ennemis, expliquer la vie à nos amis va déjà nous prendre assez de temps…

Traduire le site »