Summorum Pontificum

Défense de la messe traditionnelle : “Le fait que les fidèles manifestent est la seule manière en 2021 d’influencer le cours des choses”

Commentaires (10)
  1. Trollé dit :

    Il faut écrire au Vatican
    1000000 de lettres auront lus d’effet

  2. TD dit :

    L’avenir est très sombre pour les communautés “ex ecclesia dei”.
    Les supérieurs de ces communautés sont convoqués à Rome en septembre.
    Ces communautés ont renoncé à combattre les hérésies de Vatican II et de la nouvelle messe.
    “Le Saint père a raison, le Saint Père a toujours raison”.
    Ils ont voulu séduire les modernistes qui ne les ont tolérées que pour récupérer la Fraternité St Pie X
    Ils vont avoir leur récompense.: ils ont face à eux un pape qui les déteste et qui va les égorger.

  3. M. Jean-Paul Benoist dit :

    Mes chers Amis,

    La Bulle “Quo primum tempore” a valeur de perpétuité!

    Aucun homme, fût-il Pape, n’a le pouvoir d’y toucher.

    Très humblement vôtre,

    Le pauvre pécheur que je sais très bien être.

    Fatima: le Saint Rosaire à outrance!

  4. Marek dit :

    Honneur à Christian Marquant, à l’origine du MJCF, compagnon de route de l’abbé Guérin, président de Paix Liturgique, activiste infatigable de la cause catholique traditionnelle. C’est bien que les ED-SP-TC se bougent un peu par eux-mêmes.

  5. Antonini dit :

    Merci aux évêques de France de se battre pour conserver les messes traditionnelles. Revenons au sacré , il n’est pas possible d’oublier que notre Seigneur a souffert pour nous et nos fautes. Ste Jeanne D’arc montre-nous le combat et viens à notre secours .Et saint François d’assise reconstruis notre Eglise💒🙏en union de prière,
    Dominique

  6. De Lemud Marie dit :

    OUI à la messe traditionnelle

  7. Pierre Mary de Montamat dit :

    Vous avez bien fait de laisser tomber dans le titre le ‘malheureusement’ qui est assez incompréhensible…

    N’est-il pas bon, ce réveil des catholiques ? Il faut en effet combattre si l’on veut que Dieu donne victoire, non ?

  8. FD dit :

    TD vous avez parfaitement résumé la situation. Fidèle d’une communauté ED (mais aussi de la FSSPX) je savais ce moment inévitable depuis des années et particulièrement depuis “Summorum Pontificum”, Motu Proprio qui ne pouvait pas laisser les modernistes sans réaction et qui a coûté son poste à Benoît XVI. Les semaines qui vont suivre vont sans doute voir les supérieurs des instituts traditionnels convoqués à Rome pour leur demander (ou imposer) un calendrier d’adaptation vers le nouvel ordo, puis il y aura des visiteurs apostoliques. Un mode opératoire qui n’est que trop connu. Pour “Dijon”, le remplacement de la FSSP par l’ICRSP sans doute plus docile, est peut-être une tentative pour semer la discorde entre les les différents instituts traditionnels. Diviser pour régner, ça marche toujours. Nous allons pouvoir apprécier les réactions des uns et des autres…. C’est passionnant mais très triste. Ce que Mgr Lefebvre disait et écrivait il y a 40 ans s’avère prophétique et d’une brûlante actualité. Après tout, si il y avait eu une possibilité de s’entendre entre le ciel et l’enfer, NSJC n’aurait-il pas conclu au pinacle ?

  9. Carita Marie Josee dit :

    Le pape a reçu des informations de separatisme au sujet des messes tradi. Envoyez donc un dossier bien fourni prouvant quil nen est rien et que les messes tridentines renforcent l’unité et la Sainteté de lEglise,

  10. TD dit :

    Ah bon Madame Carita c’est nouveau : voilà maintenant que la messe catholique de toujours est du “séparatisme” !!!
    Enfin soyez un peu sérieuse SVP.
    Et l’Eglise allemande qui en toute liberté et impunité promeut les bénédictions de couples homosexuels, le mariage des prêtres, la communion des divorcés remariés et beaucoup d’autres horreurs bien entendu ils ne font pas de séparatisme, c’est tout à fait normal.
    Non la vérité est que tout cela est idéologique.
    Le sinistre pape actuel persécute les catholiques attachés à la Tradition qui lui inspirent de la haine et reste silencieux sur le schisme de l’Eglise allemande. Oui les évêque allemands sont bien schismatiques.
    Quant à la messe de toujours elle ne peut être abrogée et n’a rien de séparatiste.
    Ah elle est belle la révolution de Vatican II.

Traduire le site »