En Une

Traditionis Custodes : pour l’abbé Pierre Amar, il “ghettoïse” les fidèles de la messe en latin

Commentaires (9)
  1. Pierre Mary de Montamat dit :

    Ah ben zut, ils vont tous aller vers la FSSPX !!! Oulala !!!

    Le remède est pire que le mal, on dirait !

  2. de Villognon dit :

    M. l’abbé, ne pourrait-on croire que c’est bien l’effet recherché? Beaucoup d’observateurs notent que le Pape a rompu sciemment une continuité en excluant une large partie des fidèles qu’il pousse hors de l’Eglise. Le processus objectif est de réduire s’il le faut la cathocitié à une mutation du dogme dont la liturgie est la manifestation éclatante.

  3. M. Jean-Paul Benoist dit :

    Mes chers Amis,

    Souvenez-vous et regardez: Monseigneur Lefebvre avait bien prévu cela.

    Comme il avait raison!

    Nous sommes donc dans une impasse.

    Solution: Fatima, le Saint Rosaire à outrance!

    En union de prières avec vous tous,

    Très humblement vôtre,

    Le pauvre pécheur que je sais être.

  4. fg dit :

    Le rédacteur de cette tribune approuve, dans le fond, le dernier Motu Proprio. Il émet quelques (très) timides réserves sur la forme, histoire de contenter (croit-il) ses ouailles tradi.
    Les arguments repris sont ceux énumérés dans l'”enquête” de Juillet 2020, principalement à charge contre les communautés ED, donc air connu.
    En matière d’enrichissement mutuel des deux rites, on reste un peu sur sa faim: si les prières au bas de l’autel avaient été ajoutées au nouvel ordo ou qu’une deuxième lecture était faite dans l’ancien ordo, on aurait pu parler d’apports mutuels. Mais le fait de chanter le Sanctus sur le mode chansonnette ne peut passer pour “enrichissement” du nouvel ordo.

  5. Marek dit :

    La hantise de cet abbé Amar semble être que les fidèles ED-SP-TC filent vers la FSSPX. Cet argument revient souvent dans la bouche des prêtres “régularisés”. “Nous ne critiquons pas Vatican II, nous obéissons aux évêques, et voilà comment on nous traite, alors que les insoumis lefebvristes peuvent dire la messe, confirmer, confesser, marier. On pousse nos paroissiens chez eux. Quelle injustice!”

  6. Kevin dit :

    Arrière, Satan !
    C’est ce pape avec sa messe et tous les conciliaires qu’il faut pousser hors de l’Eglise !
    Au Moyen Orient et en Afrique c’est la guerre, les musulmans pour exterminer les chrétiens multiplient les attentats, les persécutent de toutes les manières et les chassent de leurs églises.
    Ici la méthode des conciliaires est différente mais le résultat est le même pour l’Eglise et les catholiques.
    Les conciliaires qui occupent le Vatican, s’impatientent, ils n’ont pas encore fait assez de dégâts depuis plus de soixante ans, il y a encore trop de prêtres et de catholiques qui ont gardé la foi et osent leur résister !

  7. fg dit :

    Petit complément d’information:
    Lors d’une confrontation avec l’abbé Laguérie en 1987 (video disponible sur YouTube), le Père La Morandais, prenant son interlocuteur de haut, avançait les chiffres suivants concernant la France:
    Prêtres diocésains: 36000
    Prêtres FSSPX: 50 à peine
    En gros, le Père La Morandais posait la même question que Staline: la FSSPX, combien de divisions ?

    Aujourd’hui, 2021
    Prêtres diocésains: environ 13500
    Prêtres FSSPX: environ 30% des 680 prêtres de la fraternité dans le monde
    Prêtres Ecclesia Dei: en France, approchant 200

    Age médian des prêtres
    Diocèses: 73 ans
    ED: 38 ans
    FSSPX: NC, mais largement plus proche de celui des ED.

    Je ne pense pas que l’urgence soit à l’extinction du mouvement traditionnel.

  8. Pierre Mary de Montamat dit :

    Vos comptages en tous genres viennent probablement du texte : ‘réduire les divisions’…

    Plus sérieusement, cet abbé a peur du ‘ghetto intégriste’, ce qui semble être plutôt une forme de culpabilité, celle de celui qui a trahi ?

    Continuer à faire croire que les vilains intégristes sont tous des excommuniés revient à ne pas savoir ce qu’est la communion dans l’Eglise !
    C’est bien pesant : pourquoi un tel acharnement contre ces vilains intégristes ? des boucs-émissaires ?

    On en reparlera avec cet abbé lorsqu’il sera seul dans son église… lorsque ses paroissiens vaxino-covidés auront disparu – et lui aussi ?
    Il y a des gens qui attendent d’être au bord du précipice pour ouvrir les yeux !?!

  9. Francis HENRY dit :

    Pas compliqué, plus un sous aux quêtes, faire des dons à la FSSP, au Christ Roy aux institutions Ecclesia Dei.
    ô Petit, il porte bien son nom.
    Dieu reconnaitra les siens.
    Nos bons évêques feraient bien de relire les message de ND de La Salette.
    Mais c’est plus facile d’être présents aux diners du Crif que de précher l’évangile.

Traduire le site »