En Une

Saint-Laurent sur Sèvre : derrière le « culte oecuménique », la kabbale et la maçonnerie ?

Commentaires (7)
  1. Dobrovolsky dit :

    C est honteux et les paroissiens de Vendée devraient en interdire l accès par quelques moyens que ce soit.

  2. Seigneur Dieu, par Notre Dame, par tous nos saints prêtres et le Père de Montfort, et Jean Paul II, par tous nos saints de Vendée vaillants et courageux, ne laissez pas faire ceux qui souhaitent détruire son âme.
    Satan s’acharne sur elle mais Dieu est le vainqueur

  3. Jean-Michel dit :

    La cérémonie de ce dimanche promeut l’unité des chrétiens entre catholiques, protestants et orthodoxes. Vous y voyez un inconvénient ?

    1. Rédaction Riposte Catholique dit :

      Bonjour Monsieur

      Oui, dans la mesure où les protestants, notamment, ne reconnaissent pas la transsubstantiation, le culte des saints, etc.

      Le dialogue visible sans unité de principe est assez hypocrite, et dans tous les cas ce genre de cérémonies n’a pas grand chose à faire dans une église, qui n’est pas une salle polyvalente ou un « lieu culturel », mais un espace sacré.

  4. Courivaud dit :

    c’est bien gentil, ce que vous dites, Marie-Bernadette, mais en attendant, on fait souffrir bien des familles et on oblitère l’avenir des générations suivantes, et ce, très inutilement. Ne pourrait-on pas agir « un petit peu » avant qu’il ne soit trop tard, je veux dire, avec l’enfer qui s’installe sur la terre par notre propre faute, celle de ne pas avoir agi à temps ?

  5. Courivaud dit :

    à Dobrovoloskiy
    Pauvre saint Louis Marie de Montfort qui doit se retourner dans sa tombe !

  6. Touslescheminssontilslarges ? dit :

    La distinction entre franc-maçonnerie « régulière » et franc-maçonnerie « libérale », c’est-à-dire « progressiste » ou « de gauche », est assez arbitraire en effet. Les « landmarks » d’Anderson n’étaient déjà pas respectés au dix-huitième siècle. Quant à une franc-maçonnerie millénaire, même en comptant depuis les templiers que les francs-maçons réclament souvent pour ancêtres, c’est un mythe (et s’il y eut peut-être des dérives proto-maçonniques, elles durent être assez tardives vraisemblablement), et ce ferait à peu près neuf siècles depuis la fondation de l’ordre. La naissance officielle de la franc-maçonnerie remonte au dix-huitème siècle, sa naissance officieuse au dix-septième, et pas plus haut. Mais la franc-maçonnerie est cabaliste, et la cabale a commencé à se former au onzième siècle, alors c’est peut-être ici ce qui est pris pour origine.

    Si on accepte la franc-maçonnerie dans une église, à mon sens on peut aussi y recevoir des satanistes déclarés !

Traduire le site »