En Une

TC : Grenoble et Vienne les communautés de fidèles toujours menacées…

Commentaires (4)
  1. fg dit :

    « à notre demande de statu quo, accompagné d’une proposition de groupes de travail pour réfléchir à une meilleure intégration dans le diocèse et à des ponts avec la paroisse »
    Affligeant !

  2. Moi dit :

    1) appeler Francois à la rescousse en citant « le pape François demande bien à ses pasteurs d’être « à l’écoute des demandes… » est ridicule alors que c’est lui qui a décrété la mort de la Tradition.
    2) écrire que depuis le rapport Sauvey ont à quels abus mène le cléricalisme est soit un coup très bas soit stupidement et en tout cas un argument digne d’un député socialiste.

    Mais la critique est facile et le lutte pénible contre les évêques qui veulent détruire des communautés entières.

  3. ceterum censeo spiritum Vaticani secundi esse reiciendum. Qu’on le veuille ou non l’esprit qui a animé Vatican II manifeste une profonde déformation du point de vue catholique. Il suffit d’étudier à fond le discours d’ouverture « gaudet mater ecclesia ». Comment peut-on vouloir une pastorale détachée de tout fondement doctrinal. C’est précisément ce que Jean XXIII et Paul VI ont voulu en renonçant à toute forme de condamnation et en promouvant l’oecuménisme au détriment de la doctrine catholique. C’est l’état d’esprit qui a amené Paul VI à interdire la messe catholique au profit de son propre fabricat appelé NOM. Il est grand temps que les catholiques qui se plaignent de l’attitude de leurs évêques réalisent qu’ils ont à faire à une façon de voir peu catholique

  4. Courivaud dit :

    ottima osservatione, caro Carlo Regazzoni. !

Traduire le site »