En Une

Messe de clôture du Pèlerinage Summorum Pontificum à la Trinité des pèlerins

Article précédent
Dimanche du Christ Roi
Commentaires (3)
  1. Christian Loddé dit :

    Le Pape ne serait-il pas , parfois ? ,un peu …..jésuite ??

  2. Saint-Georges dit :

    Je peux vous dire qu’en notre église des Chapelles-Bourbon, en Seine et Marne, près de Tournan desservie par l’Institut du Bon Pasteur, IMMEDIATEMENT après la publication de « Traditionis Custodes », de nouveaux fidèles sont accourus que nous n’avions jamais vus! Le diable porte pierre. Pourquoi ne pas remercier le Pape François? volens nolens.

  3. Sur Wikipedia on lit ceci sur DESCOURTIEUX :

    Commission Ecclesia Dei
    L’abbé Descourtieux fait par ailleurs partie des quelques prêtres chargés, par l’évêché, de célébrer la messe dans le rite tridentin. Il travaille également avec la commission pontificale « Ecclesia Dei », chargée du dialogue entre la papauté et la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX), notamment comme vice-président, et est official au sein de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Le 17 janvier 2019, la commission « Ecclesia Dei » est supprimée par le pape François, qui en fait une section — la troisième — de la congrégation sus-citée. Le 30 mars suivant, Patrick Descourtieux qui est choisi par le souverain pontife pour devenir le premier chef de ce nouveau service2.

    Pour L’Homme nouveau, « comme second personnage de la Commission disparue, Mgr Descourtieux a toujours eu le souci d’aider l’ensemble des groupes traditionnels, mais il a spécialement tissé avec les divers représentants de la FSSPX des liens d’autant plus aisés et confiants qu’il était connu, dans le traitement du dossier, pour son « ouverture » (la perspective d’une reconnaissance canonique sans exigences onéreuses). Sa nomination a toutes les apparences d’un signal favorable »3.

Traduire le site »