En Une

CIASE : la rencontre avec le Pape le 9 décembre reportée sine die

Commentaires (4)
  1. CORDIN dit :

    Je trouve que la mise au point de l’Académie Catholique à propos du Rapport Sauvé est tout à fait justifiée et il n’est pas surprenant que Soeur Margron et quelques autres, nettement progressistes aient démissionné ! Aline Lizotte avait d’ailleurs exprimé par trois fois (Smart Reading Press) des analyses très pertinentes sur ce rapport de la Ciase qui instrumentalise les catholiques pour changer profondément l’Église du Christ !
    La déconstruction du Christianisme se poursuit-elle avec l’accord de la CEF ?

  2. Gérard JANOT dit :

    ça commence à ruer dans les brancards. Que penser, également, de la démission de membres de l’Académie catholique suite aux critiques du fameux (fumeux ?) rapport Sauvé par huit de ses membres importants ?

  3. fg dit :

    N’importe quel ingénieur, et à plus forte raison statisticien, vous confirmera que la méthode d’extrapolation utilisée par la CIASE est tout sauf scientifique.
    Etonnant (ou pas) que cette méthode charlatanesque, qui surestime le nombre de victimes et fait de l’Eglise un lieu “systématiquement” propice à la pédo-criminalité, soit défendue avec tant d’acharnement par des religieux.

  4. Marek dit :

    L’honnête Sauvé ne comprend pas. Il s’attendait à des critiques venant des milieux traditionnalistes, faciles à contrer par conséquent, nulles et non avenues en quelque sorte. Or elles viennent de cette Académie Catholique dont il est membre, et dont le président l’avait invité à plancher pour commenter son super-rapport.
    Patatras, ledit président annule la réunion et fait paraître une contre-étude pour expliquer que le rapport Sauvé c’est de la daube.
    Coup de grâce; le pape lui-même qui avait prévu de le recevoir annule le rendez-vous.
    A qui se fier? C’est la semaine des dupes, le twist inattendu. Les caves se rebiffent.

    Que se passe t-il dans l’Eglise qui est en France? L’archevêque Aupetit qu’on croyait indéboulonnable tombe de son piédestal et les coups sont portés par une presse humaniste et bourgeoise jusque là insoupçonnable.

    Experts, nous attendons vos explications.

Traduire le site »