En Une

Notre-Dame: pour retrouver l’étrange décoration murale

Commentaires (7)
  1. fg dit :

    Dans le texte mural, très court, la “liberté” revient 4 fois, dans une volonté de faire vibrer une corde sensible, c’est à dire sentimentale.
    C’est la technique du slogan en publicité et en politique.
    Faire appel à l’émotion plus qu’à la raison, c’est rendre la Vérité flexible, déformable au gré des humeurs et des modes.
    Et puis j’ai l’impression en lisant ce texte que c’est l’homme qui vient spontanément vers Dieu, alors que dans la bible, c’est Dieu qui vient le premier pour nous justifier.

  2. Ozillon dit :

    La vidéo doit être regardée en entier. Le projet est cohérent, sobre et intelligent. Il tient compte de l’existant. Et l’améliore. Le parcours catéchuménal notamment est plutôt bien pensé. Il faut savoir que jusqu’à l’incendie, l’accueil des visiteurs était lamentable. Et la proposition de la foi, n’en parlons pas. Elle était quasi inexistante. Le projet, pour ceux qui se donneront la peine de visionner paisiblement la vidéo, est au contraire très bien construit pour la proposition de la foi.
    Il ne faut pas crier au loup sans regarder attentivement les documents. Comme vous le dites, chacun peut de faire son avis.

  3. JPJl dit :

    Une nouvelle tentative de mutiler le message de ND par l’introduction du prétendu “artcontemporain” et pour transformer ND en Dysneyland sous prétexte muséographique. Ctte mise en scène n’a rien à faire en ce lieu. que ce prêtre iconoclaste aille exercer ses talents à la cathédrale d”Evry et ça suffira !

  4. M. Jean-Paul Benoist dit :

    Avec saint Louis, rejoignons l’Eglise catholique de toujours!

    Ora pro nobis Sancta Dei Genitrix ut digni eficiamur promissionibus Christi!

  5. Martin dit :

    Une église, cathédrale ou pas est d’abord et avant tout le lieu de la présence du Christ
    Remettons le Christ dans le choeur de l’église, lieu central du culte et de l’adoration
    Supprimons les autels-bis dans les transepts
    Remettons des sièges et des prie-Dieu pour l’adoration
    Ayons de l’humilité devant de que la Foi de nos ancêtres a construit
    Evitons la transformation en musée explicatif
    Limitons les visiteurs en interdisant leur déambulation pendant les offices
    Exigeons des tenues correctes de tous
    C’est le lieu de la présence de Dieu et pas un musée

  6. fg dit :

    @Ozillon
    J’ai suivi votre conseil et regardé la vidéo.
    Mis à part le chemin initiatique qui reprend grosso modo le déroulé de la vigile pascale, il est beaucoup question d’espaces (signifiants, marqués, pluriels) et c’est très tendance.
    Mais, au fond, Notre Dame est devenue un lieu touristique la plupart du temps et, occasionnellement, une église (comme toutes les cathédrales du monde, finalement): les touristes savent qu’il y a un temps pour admirer l’architecture et un temps réservé au culte: ce n’est pas “l’homme qui habite l’espace”, mais Dieu qui habite sa maison où nous sommes invités.
    J’ai néanmoins appris dans cette vidéo que ce que je pensais être une messe jusqu’à maintenant, était un “spectacle”, interactif certes puisque le spectateur s’agenouille de temps en temps.

Traduire le site »