En Une

Remous autour du retour des moines à l’abbaye de Solignac

Commentaires (5)
  1. Courivaud dit :

    Il serait bon de faire une contre enquête pour savoir pourquoi on est arrivé là.
    Même si les habitants de la région considèrent que “le Populaire” est “le journal officiel de la Haute-Vienne”, il garde toujours sa ligne traditionnelle (si l’on peut dire), socialiste et anticléricale d’il y a un siècle.
    Donc, mieux vaut se renseigner avant d’écrire davantage sur ce que l’on présente comme une polémique auprès de certaines personnes bien informées sur le plan local, comme par exemple, M. Toulet, président de l’association “Renaissance du vieux Limoges”, très écouté pour ce qui touche la sauvegarde du patrimoine de cette région.

  2. Moi. dit :

    Une église même volée par l’Etat a l’Eglise reste un lieu de culte.

  3. Bruno ANEL dit :

    Il est exact que la chapelle de l’abbaye de Solignac sert d’Eglise paroissiale à la commune de Solignac et est comme telle propriété de la mairie. Les communautés qui ont occupé l’abbaye (Oblats de Marie immaculée, communauté du Verbe de Vie) ont une autre chapelle dans les bâtiments monastiques. Les paroissiens sont donc en droit de pouvoir utiliser leur églisz et d’y célébrer des offices dans le rite ordinaire. Pour ce qui est du domaine, les bords de la Briance qui le jouxtent doivent être accessibles au public comme tous les bords de cours d’eau.

  4. Lefrançois dit :

    https://www.youtube.com/watch?v=Nyq6Mq3baRQ

    Il y a toujours de la contestation quand une communauté s’installe ou s’agrandit comme la famille missionnaire de ND des neiges; c’est dans l’air du temps, un air antichristique !
    Soyons heureux que des bénédictins reviennent réhabiliter une de leurs abbaye !
    Unissons notre prière à la leur pour rechristianiser la, notre “fille aînée” de l’Église !

    Et pour Noël, pensons au catalogue de nos bons moines pour faire des cadeaux : https://www.traditions-monastiques.com/fr/

  5. Courivaud dit :

    Oui, on devrait s’en réjouir “Lefrançois” mais puisqu’il y a discussion sur ces décisions prises, il me semble normal que des journalistes faisant correctement leur métier nous informent sur les raisons d’une telle discussion et présentent les arguments en présence.

Traduire le site »