En Une

Le diocèse du Mans déclare la guerre aux fidèles et aux prêtres attachés à la messe traditionnelle

Commentaires (10)
  1. Patrick BUISINE dit :

    Ces évêques se coupent, en fait de la majorité du peuple chrétien pour réserver leur complaisance au catholo-gauchisme que je ne serais pas surpris de voir, à plus ou moins brève échéance, pactiser avec l’islamo-gauchisme ( si ce n’est déjà fait)!
    La seule riposte efficace consiste de réafecter le denier du culte au profit de communautés qui oeuvrent pour le maintien de la Vraie Foi.

  2. Arome dit :

    Compassion et fraternité de prières avec les fidèles du diocèse du Mans, sur la tête desquels le ciel vient de tomber.

    Etrange Mgr Le Saux, dont le nom revient fréquemment quand il s’agit d’un mauvais coup ou d’une délation de confrère… L’apôtre du troupeau est-il devenu l’homme d’un clan ?

    Etrange argument que “veiller au bien des fidèles” en leur retirant un bien… Etrange logique, en effet, d’appliquer un motu proprio (Traditionis Custodes) après en avoir ignoré d’autres (Summorum Pontificum, et dans bien des diocèses, Ecclesia Dei afflicta).

    On comprend mal les raisons de ce raidissement. On se demande quel est la part de maladresse – parfois réelle – des FSSP et autres ICSP (raideur dans la posture, théatralité…). On se demande encore plus quelle invraisemblable et implacable volonté pousse à écraser des gens qui avaient déjà fait leur soumission – et ô combien douloureusement – en 1986. Un peu comme si l’évêque ayant recouvert saint François dans sa nudité le rejetait plus tard et lui reprenait ses habits en disant : “je ne vous les rendrais que sur demande écrite, et seulement pour deux ans, si vous manifestez sans équivoque votre loyauté”.

    Le diocèse du Mans était-il donc en ébullition que l’évêque ait besoin de crosser de la sorte ? On reste perplexe. Quelqu’un a-t-il des infos qui permettent de comprendre un peu mieux les motivations de Mgr Le Saux (présomption de bonne volonté jusqu’à nouvel ordre, mais bien étrange bonne volonté tout de même).

  3. C dit :

    Y compris la confession!
    Ira-t-il jusqu’à mettre des écoutes en ces lieux comme aux bons temps du communisme triomphant?

  4. Michel dit :

    Cela traduit la mauvaise conscience des évêques attachés à la révolution conciliaire et qui ont trop d’orgueil pour admettre les dégâts considérables causés par celle-ci à l’Église et aux fidèles.
    Un jour viendra où ils tenteront de supprimer, le mot “catholique” de leur vocabulaire, voire de l’interdire car trop traditionnel…

  5. Père dit :

    Mgr Le Saux fait un contre témoignage vis-à-vis du rapport entre la raison et la foi. Dire qu’il n’y a pas de rupture entre le Pape François et ses prédécesseurs sur certains sujets (dont la messe en forme extraordinaire) c’est donner à penser qu’il faut mettre sa raison de côté pour avoir la foi. C’est évident pour l’intelligence qu’il y a des ruptures et à ma connaissance le Pape François n’a pas encore utilisé son infaillibilité (c’est dans ce cas qu’il est impossible qu’i y ait rupture entre les papes). Oui la foi est raisonnable et Mgr Le Saux est dans l’erreur. Oui Mgr Le Saux est infidèle aux enseignements de St Jean-Paul II et Benoît XVI.

  6. abbé Gruber dit :

    Interdire la confession selon l’ancien rite? Ignorant: la formule sacramentelle est la même dans le rite dit de Paul VI (ego te absolvo, etc.)… impossible donc de faire la moindre interdiction. Le reste peut être fait à voix basse. Evêque ignorant, insuffisant: allez-vous en!

  7. Tony dit :

    Yves Le Saux était très apprécié lorsqu’il était supérieur des chapelains de Paray le Monial et responsable de la Communauté de l’Emmanuel en Saône et Loire et autour. Comment ce prêtre équilibré a t-il pu évoluer dans le sens de la restriction de l’Usus Antiquior dans ce diocèse du Mans? Je l’ai reçu plusieurs fois chez moi dans la Loire et collaboré avec lui. Déception! Cette interdiction est une grave erreur qui va plomber son épiscopat

  8. Athanase dit :

    Que faut-il de plus aux fidèles catholiques pour ouvrir les yeux et admettre l’analyse visionnaire de Mgr Lefebvre sur les fruits empoisonnés de Vatican II ?
    L’origine du mal est enfermé dans ce concile qui a voulu soumettre l’Eglise au monde et non plus à Dieu. Tout cela était très vraisemblablement annoncé dans le 3° secret de Fatima qui devait être révélé juste avant ce funeste concile qui consacre l’apostasie au plus haut niveau de la hiérarchie catholique. Ils sont allés jusqu’à le graver dans le marbre en canonisant ceux qui en sont à l’origine ou ont participé activement à son développement. Le châtiment divin sera terrible.

  9. Esteban 80 dit :

    Interdire la messe catholique dans les églises, ces “évêques” ont apostasié ! Ce genre d’ukase est nul et non avenu.

  10. le progressisme clérical est un loup dans notre bergerie déjà bien dépeuplée.

Traduire le site »