En Une

Schisme allemand : en Allemagne, les fidèles quittent massivement l’Eglise catholique

Commentaires (4)
  1. TD dit :

    Il est bien évident que les évêques et cardinaux allemands n’ont plus rien de catholique.
    Les multiples déclarations du dénommé Marx (nommé cardinal par Benoit XVI) qui sont toutes en opposition ouverte contre la doctrine catholique montrent que cet individu n’a plus rien de catholique. Et tous les évêques allemands (à quelque exception près) sont ainsi.
    Voila le résultat de 60 ans de réformes post conciliaires : les allemands apostasient à la suite de leurs mauvais pasteurs.
    Au moment du concile on disait que le Rhin se jette dans le Tibre car à l’époque l’épiscopat allemand déjà très progressiste avait une grande influence sur le concile.
    Je reconnais que si j’étais allemand je cesserais moi aussi de payer l’impôt ecclésiastique. Financer ces évêques anti catholiques, ennemis de l’Eglise me rendrait malade. Je donnerais cet argent ainsi économisé à la Fraternité St Pie X.

  2. fg dit :

    L’Allemagne apportait des ressources (financières) essentielles à l’Eglise.
    En réduisant petit à petit le nombre de séminaires (ça coûte), celle-ci arrivait à s’en sortir.
    La fusion de l’Eglise avec les obédiences protestantes et musulmanes semble être la solution choisie par le Vatican pour masquer ce désastre.
    Prions

  3. Courivaud dit :

    À FG
    Prions pour qu’un nouveau pape, Pie XIII, monte le plus tôt possible sur le trône, un VRAI, avec sedia gestatoria, et pompe royale assortie la seule qui plaît à Jésus-Christ, vrai roi, le trône de Pie XII.

  4. Courivaud dit :

    À TD

    Lu et approuvé en tous points, Fraternité saint Pie X comprise.

Traduire le site »