En Une

De l’unité liturgique et de l’unité de l’Eglise

Commentaires (3)
  1. Gaud dit :

    La communauté st Martin célèbre selon le rite dit de Paul Vi, en respectant ce qu’il est affirmé ici ne l’être nulle part en France. Or cette communauté essaime largement, y compris en des diocèses très en friche

  2. NOUMEA dit :

    Des monastères qui ont pris l’initiative de célébrer la forme extraordinaire voient leurs chapelles remplies et les jeunes vocations affluer.
    Cela vaut pour le Carmel d’Alençon, également pour un Carmel aux USA (dans lequel ne restaient que 4 carmélites) qui a tellement débordé qu’il a dû en ouvrir deux autres dans d’anciens monastères, pour, finalement, décider de construire entièrement un autre couvent.
    Les jeunes sont en recherche d’une vie spirituelle.
    Les prieures assurent que la forme extraordinaire, non seulement favorise les vocations, mais rejaillit aussi sur les religieuses, en pluies de grâces. En effet, la vie religieuse est transformée pour le plus grand bien de la communauté.
    Le commentaire ci-dessus, de Gaud, est une preuve de plus, que le rite extraordinaire attire les vocations et les fidèles.

  3. steeven dit :

    Je suis tout a fait d accord avec le frère Laurent Marie. c est un problème de Foi et doctrinal et les fidèles traditionalistes sont les boucs émissaires de nos “hommes d église’

Traduire le site »