Divers Jeanne smits

ONU : encore des pressions pour les droits gays

Commentaire (1)
  1. Madame,Votre combat contre l’homosexualité me semble bien souvent excessif et traduit selon moi une méconnaissance partielle de la réalité. Non les homosexuels ne sont pas en eux-mêmes un lobby qui cherche à s’imposer. Certains s’expriment certes en leur nom de manière souvent abusive mais c’est tout. Non les Homosexuels ne vivent pas nécessairement malheureux. J’en suis un exemple je suis navré.Non les Homosexuels ne sont pas tous embrigadés par l’extrême-gauche. Beaucoup oui, et la haine des “pd” régnant souvent à droite y aide, mais pas tous loin de là.Non tous les homosexuels ne sont pas porteurs d’une “culture de mort”. J’aime la vie, je suis contre l’euthanasie, plutôt opposé par principe à l’avortement et je n’ai tué personne.Oui certaines revendications me semblent normales : celle visant à ne pas être insulté au quotidien, embêté par la police, celle visant à pouvoir vivre sans se cacher.Il n’y a là rien de scandaleux il me semble.Non les homosexuels ne représentent pas des gens à part. Je suis d’une famille normale, comme la votre sans doute, et rien ne semblait programmer cela a priori.Non l’homosexualité n’est pas une mode contrairement à ce que certains disent sans doute sans connaître le moindre homosexuel. Il s’agit bien d’un élément à part entière de la personne et cela existe manifestement depuis la nuit des temps.Je ne le suis pas “devenu” en regardant les télétubbies^^si ça peut rassurer vos amis polonais.Non l’homosexualité n’est pas invasive. Il semble que la proportion que représentent les homosexuels dans les sociétés soit toujours très minoritaire (mais toujours existante). Non l’amour que je peux donner n’est pas narcissique comme se plaisent à le raconter certains. Il est réel et il porte sur toutes les différences qu’il peut y avoir entre la personne et moi, pas sur les similitudes.J’ai l’impression Madame que vous ne connaissez des Homosexuels que ce que le système que vous combattez vous en présente. Vous voyez la gay pride avec ses hurluberlus et ses associations parfois excessives. Vous ne voyez pas les humains normaux qui travaillent normalement, aiment normalement ont une famille normale, une mère comme vous Madame, et qui ne vivent pas dans la tristesse ou le remord.Mon message n’est pas hostile loin de là, je suis tolérant, ce que votre famille de pensée réclame souvent à juste titre (et en vain) mais pratique peu. Je voulais juste vous livrer un témoignage rapide et sommaire de ce que m’inspire votre combat et la manière dont vous le menez sur ce sujet. Je me tiens naturellement à votre disposition.Sincères salutations.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »