Divers Jeanne smits

L’avortement tue… au Portugal

Article précédent
Décrets bioéthiques
Commentaire (1)
  1. Denis Merlin dit :

    Vous pensez bien que s’il s’agissait du bien des femmes, il ne pourrait être question d’avortement.

    L’avortement est un mal pour les femmes. Tout le monde le sait, tout le monde le dit.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »