Divers Jeanne smits

Le Dakota du Sud rejette l’interdiction de l’avortement

Article précédent
Suspension provisoire
Commentaires (2)
  1. Denis Merlin dit :

    Sur le Salon Beige un posteur anonyme avait écrit que sa femme était issue d’un viol (son beau-père avait violé sa belle-mère) que cela ne l’avait pas empêchée d’être une heureuse mère de famille.

    Vous devez connaître, sans le savoir, des enfants incestueux (filiation secrète). Un juge m’avait dit en avoir rencontré et ils étaient normaux. Car le tabou de l’inceste est fondé sur des raisons morales et non, comme on le dit souvent, eugéniques. J’ai entendu dire que les pharaons d’Egypte épousaient leurs soeurs pour garder la race pure, si cela est vrai, cela na pas empêché la très belle Nefertiti.

    En cas de viol, on infligera à la femme le traumatisme supplémentaire de l’avortement.

  2. Denis Merlin dit :

    La publication sur le Salon Beige de votre post, m’incite à préciser que bien sûr la politique du possible est meilleure que celle du tout ou rien, qu’il vaut mieux lutter pied à pied et obtenir un peu que de vouloir l’absolu pour ne rien obtenir.

    On ne peut toutefois faire l’économie de la vérité et de l’instruction. Dans ce domaine on ne peut faire de concession au mensonge.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »