Enseignement catholique

Schismatique, ouvertement gay et professeur dans un collège catholique…

Commentaires (6)
  1. Perpétue dit :

    Houlà! Avec le titre et la photo juste en dessous j’ai cru que c’était la « sister » qui était schismatique et ouvertement gay… Elle pourrait ne pas aimer.

  2. Castille dit :

    J’ai tremblé un moment, moi aussi…Hélas, au train où vont les choses, ce titre risque de servir à bon escient bientôt.

  3. Yves Daoudal dit :

    A priori James St George n’est pas un « faux prêtre », dans la mesure où son « Eglise » a la succession apostolique. Je dis bien « a priori », parce l’histoire de ces évêques « vieux catholiques » qui passent d’Eglise en Eglise et de scission en scission en se faisant consacrer et reconsacrer est très compliquée. Et surtout parce que certains de ces « évêques » sont des femmes…

  4. klenik dit :

    embaucher pour enseigner quelle sainte ecriture ??? car la, j’ai des doutes que ce soit la Sainte Ecriture !!!

  5. soha dit :

    combien d ‘ »écoles » « catholiques » « françaises » accueillent , les jours de fêtes, leurs enseignants ou enseignantes et leur partenaire homo??? j’ai déjà entendu cela..
    quant à la sainte Ecriture,elle a déjà été mise à toutes les sauces, et cela dans l’Eglise apostolique elle-même ( lectures marxistes, structuralistes, psychanalytiques, heideggerienne etc ..)
    Il y a même un bon théologien qui parle parfois de l' »éros de Dieu » ( je crois qu’il s’appelle Rassinger ou Rassinier ou peut-être ..Ratzinger)
    Ceux qui crient au délire semblent ne pas voir qu’il y a là une parfaite illustration de la « continuation » (non pas herméneutique mais pratique) de la pastorale -ou de la politique?- d’ouverture au monde du concile..
    Mais la réalité bassement matérielle n’intéresse pas les planeurs herméneutes…Aussi, quand la réalité dérape, sont-ils scandalisés…

Traduire le site »