Dissidents, contestataires et francs hérétiques

« Être un ultra-catholique » selon le P. James Shall…

Commentaires (2)
  1. Greg dit :

    Cela me semble l’évidence!

    Pour avoir voulu me confesser en province une dizaine de fois en quinze ans pendant les vacances, je suis tombé sur des équipes paroissiales, “animateurs” et responsables de catéchisme, qui ont cherché à m’en dissuader, niant un ou tous les dogmes de l’Eglise d’ailleurs! Certains trouvaient même l’absolution “collective” surperflu!
    Les curés gênés étant réticents à me confesser et bottant en touche “j’avais mal compris”, “ils s’étaient mal exprimés”, “le monde change” et patin et couffin.
    Il va de soi que si ces catholiques officiellement chargés de catéchisme ne servent que la fonction vaguement sociale “il faut lutter contre le racisme, la xénophobie, la misère, la pauvreté, le péché n’existe plus d’ailleurs, etc” en guise de dogme, et c’est ce que je constate depuis vingt ans, eh bien je suis un ultra venu de la constellation d’Orion (par exemple). Notre religion est vraiment très différente…

  2. Perpétue dit :

    Quel merveilleux Jésuite! J’espère bien faire partie des ultra-catholiques. Si jamais on me lance ce qualificatif, je crois que j’afficherai un sourire béat.

Traduire le site »