Relations avec les Etats

Le lundi de Pentecôte en procès

Article précédent
Démission du cardinal Sfeir
Commentaires (2)
  1. Boris Maire dit :

    “ce jour n’avait rien à voir avec les fêtes catholiques”

    Ce qui est absolument faux !

    Sans revenir sur l’octave de l’ancien calendrier, peu savent que dans le Missel de 2002 on peut célébrer la Messe de la Pentecôte le Lundi et le Mardi suivant cette solennité.

    Ce qui contredit largement ces prélats et montre encore une fois qu’ils n’y connaissent rien en Liturgie.

  2. Rosalie dit :

    “Tout travail mérite salaire”.
    Il ne me semble pas admissible que l’on puisse obliger quelqu’un à travailler pour “rien”.
    La générosité est avant tout un acte gratuit, mais qu’un Etat rende cet acte gratuit obligatoire, ne me semble pas admissible non plus, quelle que soit la durée de cette obligation : un jour, une semaine, un mois, ou plus.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »