politique et doctrine sociale

The Catholic Knight : un blogueur américain catholique et… monarchiste !

Article suivant
La photo du jour
Commentaires (5)
  1. François dit :

    “Les Etats-Unis sont une monarchie dont la Constitution est le roi” a déjà dit l’écrivain Maurice G. Dantec. Et depuis quelques temps, le mouvement Tea Party rappelle à tous les élus américains qu’ils ont l’obligation d’être les loyaux serviteurs de Sa Majesté la Constitution.

    J’habite au Québec et j’échangerais bien notre souveraine Élizabeth II contre la Constitution des États-Unis son système politique.

  2. Marie dit :

    Ce serait intéressant de savoir si dans l’esprit de ce Monsieur c’est juste une idée, un principe, ou s’il a un prétendant en vue et, si oui, qui serait-il ? Un américain, hissé sur le pavois ? ou un descendant de la Couronne d’Angleterre ?

    En France beaucoup s’en tiennent au “principe” vu qu’il y a pléthore de prétendants.

  3. klenik dit :

    AHAH.. cher Daniel, vous me reveillez!! je me pose depuis longtemps la question: comment peut-on etre Catholique et ne pas etre Royaliste (je prefere ce terme a celui de monarchiste)?
    Catholique et republicain sonnent mal a mon oreille.
    Pour ceux qui ne connaissent pas, il y a aussi ce blogue americain
    http://lefleurdelystoo.blogspot.com/… le blogueur – Catholique – parle un peu le francais, sa fille est professeur de francais.
    Quant a la Constitution americaine qui vient de Dieu?? je me pose toujours la question… les Presidents americains descendraient tous des Plantagenet, d’apres une jeune Americaine de 12 ans
    http://adask.wordpress.com/2010/10/26/virtually-all-us-presidents-have-a-single-common-ancestor/
    Enfin, je crois qu’il faut se mefier de toutes les idees de pretention au trone. Je ne reconnais que la Royaute de Jesus Christ. Si la France doit avoir un nouveau Roi, Dieu ne pourrait que lui choisir un homme humble a l’image de Son Fils.

  4. Perrin luc dit :

    La preuve qu’il y a des originaux et hurluberlus un peu partout, même aux Etats-Unis. Ce doit être simplement un trait de la nature humaine. Maintenant il est vrai qu’il y a tellement plus de catholiques “républicains” au sens français du mot que tous les originaux excentriques monarchistes américains que notre ami D. Hamiche peut connaître. Je n’ose imaginer la section helvétique de cette Ligue ou celle de San Marino …
    Quant au prétendant à la couronne fédérale des États-Unis alors là ? Peut-être un chef indien pourrait être désigné comme prétendant au trône ? Il est vrai que certains pays comme la Grèce ou l’Espagne au XIXe siècle ont choisi un souverain dans une dynastie étrangère. Cette quête a de quoi occuper notre blogueur pour toute une vie et au-delà 🙂

  5. soha dit :

    les railleurs de toutes sortes me sidèrent…quand feue la France entre dans son agonie ultime( mais ne le voient-ils pas) , même si c’est une “agonie folâtre”(Bismarck) la question du régime( et pas seulement de la 6ème ou x ième ripoublique) doit être posée par les gens qui ont encore un minimum de sens moral … Mais il vaut tellement mieux garder la tête dans le sable plutôt que de voir les ruisseaux de sang qui coulent in petto et les destins éternels qui se perdent !

    il vient d’ailleurs de sortir un ouvrage “objection de conscience , ultime résistance au mal” … C’est un symptôme: l’Eglise ayant refusé de condamner( même Jean Paul 2 …Cuba!), ayant bradé toutes les constitutions où le catholicisme était encore religion d ‘Etat (liberté religieuse oblige, merci le “concile”, merci popaul 2…) , ses évêques(en France en tous cas) ayant pris parti pour toutes les pires positions ( sorte de “ralliement” universalisé ..même à l'”art” contemporain, cf ROuet …)…il ne reste plus aux rares résitants qu’à s’abriter derrière leur conscience, faute de pouvoir s ‘appuyer sur des institutions qui aident à faire le bien !!
    retour à la case départ

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »