Histoire

Le Sud est « le lieu de naissance du catholicisme des Noirs américains »

Article précédent
Le cardinal Bertone à KTO
Commentaire (1)
  1. ema dit :

    Pour compléter ce texte très intéressant, je me permets de rappeler l’histoire de Saint Martin de Porrés très connu ches les hispanophones.
    Fils d’un noble espagnol (qui finira comme gouverneur de Panama) il nait en 1579 à Lima (Pérou). D’abord déclaré de père inconnu, il est ensuite reconnu par son père le chevalier de Porrés. Sa mère était une noire née à Panama, libre ou libérée mais baptisée et élevée dans la religion catholique. L’enfant de peau très sombre va pour l’époque recevoir une éducation soignée (il savait lire et écrire). Son père le destinant à de plus hautes fonctions s’opposera à ce qu’il entre au couvent comme simple frère lai. Martin résistera, maintiendra sa décision et voudra toute sa vier garder une position des plus humbles. A sa mort en 1639, le propre vice roi du Pérou assistera à ses obsèques. Son dossier en vue d’une béatification fut commencé dès 1660 environ. Béatifié en 1836, il fut canonisé en 1962. De très nombreuses églises depuis Les Philippines jusqu’à l’Amérique du Nord lui sont dédiés, en passant bien sûr par l’Espagne.
    Les pays protestants visant à remplacer l’Espagne première puissance maritime et terrestre de l’époque, n’eurent de cesse que de constituer une légende “noire” qui ont occulter la magnifique oeuvre d’évangélisation et d’éducation des plus pauvres de toutes races effectués par de nombreux religieux qui accompagnaient les soldats espagnols… Mais ce n’est ni la première, ni la dernière injustice de “l’histoire officielle”

Traduire le site »