Rapports Église/État ; Laïcité

Bill Donohue et le “mariage” gay à New York

Commentaires (4)
  1. Thierry dit :

    Que Dieu nous entende!

  2. klenik dit :

    33 voix pour – 29 contre… 6eme Etat a permettre les mariages de meme sexe.

  3. Roger Bélanger dit :

    Et tous ces gens-là, les “zélites” croient à l’Évolution !!!
    Je serais bien curieux d’expédier sur une planète inhabitée (autrement que par les végétaux: faut bien qu’ils aient quelque chose à manger pour éviter de se dévorer entre eux) où il n’y aurait que deux continents (et on sait que ces gens-là ne sont pas “continents”), l’un peuplé que de sexes féminins, l’autre que de sexes mâles et physiquement impossible de changer de continents.
    Finiraient-ils à avoir un tel désir de relations hétérosexuelles pour que certains d’entre eux finissent par développer les organes du sexe opposé… après combien de “ions/iards” d’années ???

  4. laviolette dit :

    S’agissant de la France, qui prend le même chemin due le législateur de New York, il est étonnant que nos évèques, d’une seule voix, d’un seul cri, renouvelé partout et en permanence, ne proclament leur opposition au mariage gay, alors que s’agissant de l’école privée, les manifestations populaires monstres de Versailles, Paris et autres, soutenues par les évèques avaient permis de la défendre des projets-promesses du candidat Mitterrand de 1981, malgré les sarcasmes de la majorité d’alors revenue aujourd’hui. Le mariage, union naturelle d’un homme et d’une femme, ne mérite-t-il pas l’engagement de nos évèques, alors même que rien ne s’oppose à une union -non naturelle- de deux personnes du même sexe, par le pacs ou d’autres contrats. On finit par se demander si leur soutien à la défense de l’école privée n’était pas en rapport avec des intérêts financiers beaucoup plus importants que ce que l’Eglise de France pourrait retirer de la défense du mariage. Même hors de telles pensées, à partir du moment où on ignore la loi naturelle, à quand le droit au mariage avec son animal de compagnie!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »