Communication OV

Défendre l’Eglise? Mais est-ce un crime?

Commentaires (3)
  1. Erasmus Minor dit :

    Le jour où les traditionalistes défendront avec autant de zèle l’enfant à naitre et le condamné à mort, je croirai qu’ils sont devenus chrétiens. Avant cela, je soutiendrai toujours qu’ils ne sont que des extrémistes de droite infiltrés dans l’Eglise du Seigneur.

  2. Saffroy dit :

    Pareille mise en équivalence est abusive.

    Quel est le crime abominable commis par l’ enfant à naître ?

    Que doit faire la société pour protéger les plus faibles contre de redoutables prédateurs qui récidivent aussitôt sortis ?

    D’ abord et avant tout les mettre hors d’ état de nuire en leur appliquant la prison à perpétuité si la peine de mort vous révulse.

    Ne comparons pas deux situations qui ne sont pas en miroir !!

  3. François H dit :

    Cher Erasmus Minor,
    De mon côté, je n’ai jamais été favorable à la peine de mort (bien que “traditionaliste”) mais il me semble qu’on ne peut que reconnaître que les deux problèmes sont loin d’être égale importance. Combien y avait-il de condamnations à mort effectivement exécutées avant 1981 ? Ce que je sais, c’est que 220 000 enfants sont assassinés chaque année dans le ventre de leur mère – 7 millions depuis 1975 – avec l’approbation des gouvernements successifs.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »