Relations avec les Etats

Le nonce apostolique à Belgrade explique la nomination d’un délégué apostolique à Pristina

Commentaire (1)
  1. Kris Vancauwenberghe dit :

    Tout le monde a compris que le Vaticano navigue sur des oeufs à propos du Kosovo: il veut tenir compte de la situation “de facto” sans que cela apparaisse comme une prise de position “de jure”. C’est particulièrement délicat dans une situation où les Albanais, en large majorité musulmane, ont chassé les Serbes, en quasi totalité chrétiens. D’où le slalom du Saint Siège.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »